Voyage entre amis , les cinqs patrouilleurs vont se faire voir ailleurs

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

arbre2 Re: Voyage entre amis , les cinqs patrouilleurs vont se faire voir ailleurs

Message  jenjitai le Sam 13 Nov - 11:08

[rp]AHHHHHHHHHHHHHHH, je l'avais dit, et ce que je dit , est dit et s'avère exact , poil aux pattes
Un polichon dans le tiroir, et en plus une soeur , non mais dit moi sont fous ses rom.. heu pardon c'est Rouennais
Et une de plus , une ...
Encore a lui dire à cette peste fait pas ci, fait pas ça , bon tu connais la rengaine hein vais pas en rajouter

J'lai vue mais bizarrement il y a comme un attachement très rapide entre nous dès les premier moment tu le crois ça ?

J'dois être magique tsé

Enfin me vla avec une équipe de sept gay, pardon gais lurrons
On appelera le groupe

'LES MONTLURRONS'


pas mal non mais je sens que j'vais devoir encore crier, alors six avec le Montronron c'etait dur mais là avec sept en plus trois qui compte double
Mais vi, moi suis deux, maintenant khlo aussi est deux et l'autre peste là qui en vaut deux ben vla ...

Suis maudite j'tle dit

A voir la suite...[/rp]
avatar
jenjitai
Admin

Messages : 494
Date d'inscription : 11/09/2009

Voir le profil de l'utilisateur http://domaine-de-creullet.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

arbre2 Re: Voyage entre amis , les cinqs patrouilleurs vont se faire voir ailleurs

Message  jenjitai le Sam 13 Nov - 11:08

Alaine a écrit:le vendredi 1 octobre 1458

[rp]Anais prit le journal poisseux entre ses mains…
« euh dis moi toi ? tu veux que je gribouille une histoire extraordinaire ? Et puis que tu veuilles ou non, c’est la même chose.
Donc, je me baladais de villes en villes ,traversant la Bretagne, la Normandie, l’Artois, la Champagne.
Je n’avais qu’une idée en tête rencontrer mon géniteur et ni plus ni moins le tuer …
Je traînais dans les tavernes, posant des questions.
Un jour bénit des Dieux, je me trouvais à Calais, je fis la connaissance d’un Montfuron !!!
Mon cœur ne fit qu’un tour je t’explique pas ….Ce Montfuron était en fait mon demi frère.
Cet homme charmant me réconcilia avec les Montfuron…
Mon frérot, le pauvre est marié !!! eh oui, le journal !!! que seraient les hommes sans les femmes ? elle s’appelle Klo , elle veut me mater , bon courage ma belle…Tu sais, depuis la mort de mes parents adoptifs, je vis sur les chemins, je te raconte pas les aventures sur les routes, les rencontres en taverne …non je te raconte pas tu rougirais …bon voilà, le journal, je continue ma route avec mon frérot, sa femme et Dame Jenjitai, direction les Flandres, ce que je vais me mettre comme bières !!!! décidément tu pues toi …

Anais referma le journal , elle venait de faire un réel effort.[/rp]
avatar
jenjitai
Admin

Messages : 494
Date d'inscription : 11/09/2009

Voir le profil de l'utilisateur http://domaine-de-creullet.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

arbre2 Re: Voyage entre amis , les cinqs patrouilleurs vont se faire voir ailleurs

Message  jenjitai le Sam 13 Nov - 11:09

[rp]Bon , bon , bon , tu m'excuseras mais me suis bouché le nez avec du papier en espérant que ton odeur des plus intéressantes ne passent pas au travers

Alors Calais, mortel pas un chat, ni un chien ,ni même une puce
Sauf que heureusement j'ai pu voir ma marraine, non pas lady qui est ma marraine de coeur , mais la vraie celle de mon bapteme
Heu toujours pressée elle aussi, tu penses avec toutes ses responsabilités te dit pas
Donc nous étions tranquillement assise a se faire des calinous, QUOI, tu penses à quoi ? mais non des calinous gentillets ceux qu'on fait a ceux qu'on aime quoi , oui enfin qu'on aiment d'amitié pas d'amour
BOn j'arrête je m'enfonce

Donc disais je, papotage, heureuse de se retrouver et un beau grand sieur entre dans la taverne

Faut que je te dise avant j'ai achete tout le fer sur le marché et c'etait interdit, mais tu me connais, enfin non je te dis , même pas peur, j'ai des relations moi

Bref il me regarde d'un oeil perçant , noir, et si il croyait qu'il me faisait peur ben loupé


Me dit

"Dame Jenjitai , le reglement stipule que le fer est reservé au Artésiens, veuillez le remettre sur le marche"

Je souris dans mon fort intérieur , le regarde droit dans les yeux, sans peur et sans reproches ,et de lui repondre


"Sieur , je le sais fort bien , mais j'ai eu l'autorisation de... et je cite
quoi t'as pas à savoir toi


Dit me croyais pas .. au bout d'un instant ma marraine, la vraie, palabre un peu , puis le sieur lui repond

'Je vais demander j'attends la reponse"

je me marrais toujours dans mon fort intérieur, pas le fort du chateau oh le fort de moi en dedans

Montronron entre, je te le donne en mille , il disait n'importe quoi , comprenais tout de travers j'ai du lui dire de se taire
Oui tu penses c'etait point le moment de contrarier le sieur, ma marraine je te le donne en mille aussi , le menace de le mordre


OHHHHHHHHHH tse quoi je jubilais, mais elle ralait, car sur ses bras plus de place pour y laisser la moindre trâce
hihi devine qui était passé par là ?
me zig hihihi
chut dit rien khlode doit pas savoir surtout en ce moment va me faire une syncope


Bon donc je continue au bout d'un moment très long de silence du sieur
Il m'offre du calva, heu ben vi , changez de tout au tout
me dit bienvenue en Artois dame Jenjitai, et le fer vous pouvez le garder


Sourire de moi , lui dit santé , rit encore dans mon fort intérieur, bon la tu connais maintenant , courbettes , merci , blabla et voila

Tu le crois çà ?

Dit tu sais quoi on m'aime ... pour sur

Bon attends , je vais sortir de ma besace une huile parfumee et t'en mettre quelques gouttes , bouge pas

Vila tu sens bon maintenant et le premier qui dit encore que tu pues je le mords

Bon au fait demain direction Dunkerque la ville de tous les dangers je t'expliquerais pourquoi un de ces jours
Donc ON MANGE , ON TRAVAILLE PAS et on ADHERE a mon groupe et on file VU
[/rp]
avatar
jenjitai
Admin

Messages : 494
Date d'inscription : 11/09/2009

Voir le profil de l'utilisateur http://domaine-de-creullet.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

arbre2 Re: Voyage entre amis , les cinqs patrouilleurs vont se faire voir ailleurs

Message  jenjitai le Sam 13 Nov - 11:09

quote="Klomontfuron"]vendredi 1 octobre 1458

[rp] Bonjour toi...beurk. Plus besoin de te chercher, il suffit de ne pas être enrhumé pour savoir dans quel coin tu te caches. Tu sens encore le bolduc et les échappements involontaires de pots d'échappements de certaines personnes et ça ne va pas s'améliorer.

En effet, comme l'a dit mon épouse, la belle et douce Khlode, tu te fais tripoter par une nouvelle venue dans le groupe. Une femme en plus. Quand je dis femme...mouais une future femme peut être. Pour le moment c'est Anaïs que je préfère nommer la peste.

Elle est venue à Calais pour me tuer, tu te rends compte quel toupet. Je ne la connaissais ni d'Ève ni des dents. J'ai déjà assez des dents de Jen, dont mes bras portent les traces des cruels avertissements carnassiers. Ah! je peux retrousser mes manches dans les taverne de marins. mes bras sont tatoués dans tous les sens.

Bon je te raconte vite fait l'arrivée de la peste. Par pigeon une dame me donne rendez-vous en taverne avant hier à 10h, sans me donner le motif de ce rendez-vous. Je préviens mon épouse et la chef. On ne sait jamais tu sais, que l'une ou l'autre me trouve en taverne avec une dame et j'étais cuit. L'une sortait son attirail masticatoire et l'autre m'aurait gratifié d'une gifle non méritée.

Donc j'arrive en taverne et une dame entre. Je dis dame pour être gentil. Je vois une jeune fille entrer, mâchouillant une herbe bizarre qui semble élastique. Elle l'a roulé dans la bouche, en a fait une boule, la poussant de la langue vers ses lèvres et là ....elle en fait une bulle énorme qui lui pète au nez.

Poli je n'ose en rire, je lève un sourcil, comme savent le faire les dames bien élevées et je me présente ainsi... je suis Mont de Rouen dame Elle ne me répond pas immédiatement. Normal aussi, cette bulle d'herbe lui colle au nez, au menton et sur les joues. Il me vient l'idée que si elle se mettait son herbe aux fesses, elle se ferait un coussin.
Bon, une fois débarrassée de sa bulle, elle me demande qui je suis. Donc j'en conclue qu'elle n'est pas aveugle, mais sourde.

Je me présente à nouveau et là....son regard devient noir. Elle me dit être Anaïs de Montfuron. Ce à quoi je réponds, pourquoi pas il n'y a pas qu'une mule qui s'appelle Anaïs. Et ce fut un interrogatoire en règle. Je te passe les détails, sauf un. Je lui annonce que mon père est mort depuis quelques mois et là, elle rit d'un rire sadique qui se transforme en une joie incontrôlée.

Elle me saute au cou me disant être ma sœur, du moins ma demi-sœur. Notre père commun était adepte de la joie dans les braies et s'exprimait dans celles de ses servantes. Nos mères étaient donc des servantes asservies aux ordres de notre père. Maintenant, c'est nous qui sommes asservis à des ordres en désordre, voire complètement absents de notre chef. Que faisons-nous demain...?

Jenjitai est arrivée, puis mon épouse curieuse de connaître la dame. Une sympathie semble s'être créée rapidement entre Anaïs et Jenjitai, c'est déjà ça. Par contre, Bien que mon épouse se soit montrée polie envers Anaïs, nous eûmes à faire à un langage de rue de la part d'Anaïs.

Après quelques échanges verbaux acides, mon épouse me demanda de lui fabriquer un martinet, je vais devoir y penser sérieusement. Tu ne seras pas étonné que maintenant je l'appelle « la peste », bien qu'il semble que cette peste ait de l'humour. Sans doute des gênes de papa.

Enfin une bonne nouvelle, espèce de torchon...enfin bonne oui et non, on verra bien. Khlode prend ma main et la pose sur son ventre. Je la regarde surpris par son sourire et je comprends très vite.
Je vais t'avouer que je suis heureux et aussi perplexe. Nous allons avoir deux enfants à élever, notre bébé et une peste de 16 ans.[/rp][/quote]
avatar
jenjitai
Admin

Messages : 494
Date d'inscription : 11/09/2009

Voir le profil de l'utilisateur http://domaine-de-creullet.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

arbre2 Re: Voyage entre amis , les cinqs patrouilleurs vont se faire voir ailleurs

Message  jenjitai le Sam 13 Nov - 11:09

Antigone a écrit:Calais, le samedi 2 octobre 1 458, en instance de départ pour Dunkerque

Ah, je te retrouve enfin, journal de « bad bord ». Je t'ai cherché toute la semaine, et pas moyen de mettre la main sur toi. Tu as encore dû passer de main en main ! Attention, jeux de mains ... jeux de vilains !!! Maintenant, je reprends la main ...

Donc, voilà une semaine que nous avons débarqué sur les terres françaises et que nous arpentons le village de Calais.
Sur place, déception ... peu de rencontres à se mettre sous la dent ! Les gens, ici, se montrent assez discrets.


A titre personnel, cette semaine de repos m'a été salutaire. Je commençais à manquer de nourriture et ma bourse se vidait dangereusement !!! J'étais très inquiète et j'en avais fait part à mes compagnons de voyage. Je me suis donc refaite la cerise, si je puis m'exprimer ainsi.

Si je n'ai pas eu le plaisir de rencontrer beaucoup d'autochtones, j'ai quand-même pu retrouver régulièrement Jen, Rogue et Mont, en taverne le plus souvent.
Et là, les nouvelles ne manquent pas !!!


Tout d'abord, ma douce amie Khlo est semble-t-il cette fois-ci réellement enceinte !!! Un doute, en effet, subsistait ! On hésitait encore avec les méfaits de la nourriture anglaise, plus ou moins avariée, ce qui était, ma foi, tout à fait envisageable !!!
Cela ne les avait pas empêchés, rappelez-vous, de pratiquer toutes sortes d'acrobaties dans leur cabine, lors de notre traversée de la mer !!!


Mont est fidèle à lui-même, toujours à se moquer, avec sa gouaille habituelle, dès que une occasion se présente. En ce moment, il s'amuse à toutes sortes de jeux de mots, en particulier sur ma personne ! Un sacré dé-Mont, celui-là !!!
Apparemment, il se serait découvert en ces lieux ... une demi-soeur ! Mais bon, avec lui, rien n'est moins sûr ! Affaire à suivre ...


Rogue demeure, quant à lui, aimable et serviable. Jen a bien de la chance aussi de pouvoir compter sur un homme comme lui. En parlant de Jen, je trouve qu'elle commence à prendre quelques rondeurs ...

Je rassemblais mes affaires en vue du départ pour Dunkerque, quand j'appris que Jen était bloquée car trop chargée !!! Il me semblait bien qu'elle avait pris du poids et du volume, mais quand-même à ce point-là !!!
En fait, elle possède trop de marchandises et elle est obligée de retourner à Bertincourt pour éliminer l'excès de masse accumulée !!!
Elle m'a prévenu qu'on poursuive la route sans elle, malheureusement, pour le moment et qu'elle nous rejoindrait par la suite.
En tout cas, pour l'instant, nous sommes privés de notre poids lourd du voyage, notre guide !!!
Jen m'honore ensuite en me confiant sa fille Thyphaine pendant cet intermède, gage d'une grande amitié et d'une confiance indestructible. Je lui suis très reconnaissante.


Allez, je te libère, espèce de chose innommable ... et à la prochaine !
avatar
jenjitai
Admin

Messages : 494
Date d'inscription : 11/09/2009

Voir le profil de l'utilisateur http://domaine-de-creullet.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

arbre2 Re: Voyage entre amis , les cinqs patrouilleurs vont se faire voir ailleurs

Message  jenjitai le Sam 13 Nov - 11:10

[rp]Cher journal

Aujourd'hui c'est le coeur gros que je vais poser ses mots
Je ne puis empêcher mes larmes de couler
Ma charette c'est cassée, je ne peux plus avancer, je dois donc ..




Pardon, ca va sècher

Partir sans mes amours, les laisser derrière , coup du sort ?
Epreuve d'Aristote que sais je ?
Yoshilas, viendra me chercher en bateau avec toutes mes marchandises, je dois aller à Bertincourt m'acheter une autre charette, heureusement que le maire de Bertincourt est un ami, il m'en fait déjà fabriquer une
Et le capitaine, un mot , une parole, et le voilà à ma rescousse
Le Tout Puissant me gâte journal, quel précieux trésor que l'amour des autres
Je vais donc ...



Pardon ça va sècher

Faire mes dernières recommandations pour l'instant ici, je sais que tout le monde va lire

Mes amis, mes très chers amis, mon époux

Prenez bien soin de vous, si il vous arrivait malheur je ne pourrais le supporter

Dunkerque

Anti, si tu entres en taverne ferme les yeux, si tu entends des bruits suspect comme des soupirs ou des grognements, nous ce ne sont pas des chiens mais des humains qui se comportent comme tel
Je ne voudrais pas que ta pureté soit entâchée ma douce et précieuse amie
Je te confie mon plus précieux trésor, mon mari ainsi sera soulagé quelque peu

Mont si tu vas en taverne, garde bien ta femme derrière toi et si tu vois des hommes et des femmes nus fuit en lui cachant ses yeux
Si mon époux est fatigué aide le et reconforte le, mon absence va sans doute le peser
Et surtout Mont, refléchit bien avant de faire quelque chose, ne te jete pas sans penser à ce que tu fais
Inutile de te dire de prendre soin de ton épouse, je sais qu'elle est avec toi en de bonne main

Marraine, ma douce, ton expérience de la vie, je sais,te permettras de parer à tout éventualité , je ne crains rien pour toi

Ma Khlode , autre trésor que le Tout Puissant m'a donné la chance de rencontrer, une seule chose prend soin de toi, vérifies que ton homme ne fasse pas de bêtises
Je ne serais tranquille qu'en vous sachant à Brugges alors ne traînez pas filez y vite

Anais, suis bien de près tous les adultes, et soit pas peste , tu pourras le redevenir une fois que je serais de retour

Mon époux, je te laisse derrriere moi la mort dans l'âme, j'ai confié Tiphaine à Antigone, pour te soulager un peu , je sais qu'elle prendra bien soin de notre trésor
Je te confie le groupe mon bien aimé, c'est ma famille aussi, et Montfuron prendra la relève si tu peines
Ne crains rien pour moi , tu le sais que le Tout Puissant veille sur moi depuis toujours
Je t'aime mon époux

Si ils vous arrivent par moment de penser à moi, du moins je l'espère , garder cette mélodie en tête, et n'oubliez pas je vous aime

musique

A bientôt vous allez me manquer terriblement, mais à mon retour je vous ferais passer un sale quart d'heure je vous le promet
Soyez sage, et sortez couvert le temps se gâte



Pardon ça va sècher

L’Amitié, la vraie !

Cette richesse qu'est l’amitié, la vraie, l’authentique,
Celle qui résiste à l’érosion et qui demeure identique !
Celle qui dure et qui persiste envers et contre tout,
Celle qui soutient, qui réconforte et qui lit en vous !

Celle qui ne juge, ni ne blâme, celle qui comprend,
Et qui accepte nos défauts et nos manquements !
Celle qui prend les armes et qui nous défend,
Que nous soyons là ou que nous soyons absents !

Celle qui ne compte jamais, qui donne sans recevoir,
Celle qui sans réfléchir, est disponible matin et soir !
Celle qui respecte notre parole et nos raisons,
Celle qui connaît les réponses à nos questions !

Celle qui emplit le cœur de sérénité et d’amour,
Celle qui devant le danger apporte son secours !
Celle à qui on peut tout dire sans restriction,
Celle qui écoute sans faire de supputations !

Celle qui nous entoure de paix et de confiance,
Celle qui atténue la peine et réveille l’espérance !
Celle qui indique le bon sens et l’orientation,
Sans aucun jugement, aucune allégation !

Celle qu’on écoute scrupuleusement,
Car elle conseille le plus sincèrement !
Nous ne pouvons nous passer de sa présence,
Quel que soit notre statut, notre prestance !

La vivre simplement avec sa tête et son cœur,
La donner, la mériter est un vrai bonheur !
S’installer confortablement en toute quiétude,
Dans le calme, la confiance et la plénitude !

Quel bonheur que de vivre cette belle aventure,
Comme un cadeau de valeur fourni par la nature,
Ce présent qui n’a pas de prix est si beau à offrir,
Pour tous ceux qui s’abandonnent à ce grand plaisir !

Certains d’entre vous pensent qu’elle n’existe plus,
Pourtant, je la connais, je la vis, elle n’a rien perdu,
J’en profite pour saluer tous mes amis, les vrais,
Laissant aux «faux», soupirs, plaintes et regrets !

Leila
avatar
jenjitai
Admin

Messages : 494
Date d'inscription : 11/09/2009

Voir le profil de l'utilisateur http://domaine-de-creullet.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

arbre2 Re: Voyage entre amis , les cinqs patrouilleurs vont se faire voir ailleurs

Message  jenjitai le Sam 13 Nov - 11:10

quote="Klomontfuron"]dimanche 3 octobre 1458

[rp]]Bonjour journal de bord qui déborde...mais que t'arrive-t-il tu sens bon et t'es encore mouillé ? je le tourne dans tous les sens, ose le renifler...mais il sent bon. Je comprends que la fautive est venue camoufler ses traces. Comme je ne sais pas qui c'est...je m'en fiche.

Je commence par relire les nouvelles de la vieille.

Quoi ...? j'ai pas dit ça...ah si pardon. Tu sais que je ne peux pas effacer, je reprends...je lis donc les nouvelles de la veille...héhé ça change tout là et je m'aperçois que la cheftaine se fait la malle avec nos trucs et nos machins personnels.

Encore un motif à la gomme pour danser dans notre dos. De toute façon elle reviendra, nous avons sa fille en otage alors...
ah! oui t'as raison et Rogue aussi

Ben elle nous a fait quoi là la maréchale, on dirait un test amants. Et toi tu feras ceci et l'autre cloche de Montronron tout le monde doit le surveiller. Elle s'est débarrassée de sa lardonne dans les bras d'Antipuces.

Et l'Anaïs, ma demi-sœur doit recommencer à être une peste quand la péniche va revenir. Pourquoi demi-sœur ? Ben elle est haute comme ça, alors t'as compris... oui 1 mètre 40 environ et encore j'abuse.

Alors je suis heureux...ma Khlode n'a que des éloges...ce qui est normal, je suis son époux. Et elle en ajoute une couche " autre trésor que le Tout Puissant m'a donné la chance de rencontrer "...ben voyons. Mais là, pour une fois j'admets que la matrone a raison, Khlode est un ange.

Oui j'ai dit la péniche et alors ça te gêne si Jen est une péniche ? Je me suis permis de la comparer à une péniche, non point qu'elle en ait le profil..quoique...l'étrave sûrement ainsi que la poupe.

Et puis tant que j'y suis le ventre aussi. Avec tout ce qu'elle trimbale en dedans et en dehors. Quand elle marche ça remue sec dans ses poches. Elle ne passe plus dans les portes ni sous les ponts.
Elle tient toute le chemin à elle seule. Si t'es derrière tu te baisses et ramasse les mûres qui tombent.

Oui elle est trop chargée, comme sa langue. Elle dit qu'elle est encombrante...tu parles avec tout ce qu'elle trimbale.

J'ai bien vérifié ce soir tout le monde est dans le groupe et j'espère sur le chemin de Bruges. Demain matin à l'aube je vérifie que nous sommes tous à Bruges.[/rp][/quote]
avatar
jenjitai
Admin

Messages : 494
Date d'inscription : 11/09/2009

Voir le profil de l'utilisateur http://domaine-de-creullet.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

arbre2 Re: Voyage entre amis , les cinqs patrouilleurs vont se faire voir ailleurs

Message  jenjitai le Sam 13 Nov - 11:11

Khlode a écrit:Lundi 4 octobre 1458, Bruges, taverne de l'Escorte.

[rp]Ahhh, le torchon de bord que voilà ! Je n'en dirai rien de plus, tu me dégoûtes c'est tout. Tout juste à prendre avec le bout des doigts. Quant à ce mélange âcre d'odeurs, c'est pire que tout.
Et m'embête pas je suis pas d'humeur.

D'abord Jen, qui nous lâche en route... elle dit qu'elle a de la peine, et nous alors ! Elle s'échappe avec toutes nos économies la bougresse ! Mais comme dit Mont, on a son mari et sa fille en gage, je suis sûre qu'elle va vite ramener son fessier et ses coffres par ici.
N'empêche, ça fait plusieurs jours que je ne l'ai pas vue et elle me manque sérieusement, la commandante.

En fait je ne vois plus personne, à part mon tendre mari et sa peste qui lui colle au train.
Je suis tellement fatiguée que je passe le plus clair de mon temps couchée. Tu m'imagines, moi, couchée !! j'enrage...
Chaque secousse de la charette me provoque des douleurs folles, pour marcher Mont me soutient, c'est de pire en pire. Et là promis, j'ai rien mangé, que du pain et du maïs, pour ne pas prendre de risques.
Et notre voyage à l'allure forcée de Calais à Bruges n'a rien arrangé.
Je n'ai même pas vu Dunkerque ! Même pas eu le temps d'aller à la messe hier...
De toutes façons la chef avait donné les consignes, on ne s'est pas éternisés... Je me demande bien ce qu'elle avait à cacher pour nous éloigner ainsi des tavernes... quelques vieux démons qui lui auraient rappelé des souvenir peu avouables ? mmmhh !! je suis curieuse tout à coup...

Quelque chose me dit que notre dernière petite recrue n'aura pas pu s'empêcher d'aller y jeter un oeil.
Sacrée petite peste, je l'aime bien, mais faut pas le dire trop, après elle va se croire tout permis... déjà que hein, elle n'a pas tellement de limites la morpionne.
Elle veut être la maraine de notre bébé, elle a dit : "je veux un garçon", comme elle a dit "je veux des habits", "je veux ceci, je veux cela"... première leçon, on ne dit pas je veux, mais je voudrais. Elle me fait rire, elle se corrige à chaque fois maintenant. Mais bon, un garçon, ben ça j'en sais rien. C'est tout juste si elle ne m'a pas reproché de ne pas avoir consommé "d'herbe à garçon" ! nan mé de quoi j'me mêle !!
Quelques fois j'ai très envie de la prendre dans mes bras et de la câliner, et aussitôt après de lui administrer une fessée retentissante, tellement elle est infernale !! Mais je ne veux pas lui toucher les fesses avec les mains, j'attends que mon époux d'amour me bricole un martinet, un solide hein !

Bon, ben je retourne m'allonger, l'hôtel coûte cher, autant en profiter. De toutes façons y a pas de travail à la mairie, alors....
Si Anti trouve du travail, elle me laissera Tiphaine, je vais la garder, elle est toute mignone cette petite. Tant qu'elle n'a pas encore les dents creuses de sa mère, ça va. Après, il faudra qu'on fasse tous attention, ça mord ![/rp]
avatar
jenjitai
Admin

Messages : 494
Date d'inscription : 11/09/2009

Voir le profil de l'utilisateur http://domaine-de-creullet.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

arbre2 Re: Voyage entre amis , les cinqs patrouilleurs vont se faire voir ailleurs

Message  jenjitai le Sam 13 Nov - 11:11

Antigone a écrit:Bruges, le vendredi 8 octobre 1 458

Eh bien, ça faisait un petit moment que je n'avais plus de nouvelles de toi ! Je pensais même que tu étais le responsable de l'encombrement soudain de Jen, avec tout ce que tu as ingurgité : encre, gras, bolduc ...

Il faut que je te dise, vieux débris, que ici la vie est horriblement chère !!! Je ne te raconte pas les prix pratiqués, même le pain est à au moins à 6,30 écus !!!
En plus, pour corser l'addition, les offres d'emploi sont rares et les mines toujours pleines. Je n'en reviens pas encore !!! Je vais finir par mendier à ce rythme-là !!!
Il m'est même venu à l'esprit te vendre pour espérer gagner quelques écus, mais je ne suis pas certaine du tout que quelqu'un m'offre quelque chose pour toi !!!

Du coup, j'ai dû me résoudre à travailler deux fois à l'église ! Ça ne paye pas énormément, mais au moins c'est toujours bon pour ma réputation et je suis sure que ça fera plaisir au moins à Jen et à Rogue !!!
J'ai essayé aussi de pêcher, mais je suis rentrée malheureusement bredouille! Preuve en est que je ne suis pas une grande pécheresse !!! Et oui, je ne suis pas comme toi à vivre dans le vice, moi !!!

Comme je ne travaille pas beaucoup, j'ai donc passé la plus grande partie de mon temps à m'occuper de l'éducation de Tiphaine, la fille de Jen et de Rogue, pendant l'absence de notre guide tant aimée !!! Et le moins qu'on puisse dire, c'est que ce n'est pas une sinécure !!!
Entre l'alimentation, les soins, les activités d'éveil ... le temps passe très vite !!! Khlo m'avait proposé de me soulager pendant mes journées de durs labeurs, mais point de travaux pénibles à l'horizon !!!

En parlant de Jen, elle nous manque à tous, à Tiphaine et à Rogue en premier bien sûr !
Normalement, elle devrait nous rejoindre demain, libérée enfin de ses excès de charges. J'ai hâte de voir ça !!!

Je n'ai pas rencontré Mont depuis plusieurs jours. J'espère qu'il ne lui ait rien arrivé de fâcheux. Je ne pourrais pas m'en remettre !!! Mais, je pense plutôt qu'il doit être resté près de ma grande amie Khlo pour la dorloter. C'est mon plus grand souhait !!!

A bientôt pour d'autres aventures pas...sionnées des pas trouilleurs en vadrouille ...
avatar
jenjitai
Admin

Messages : 494
Date d'inscription : 11/09/2009

Voir le profil de l'utilisateur http://domaine-de-creullet.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

arbre2 Re: Voyage entre amis , les cinqs patrouilleurs vont se faire voir ailleurs

Message  jenjitai le Sam 13 Nov - 11:12

Klomontfuron a écrit:vendredi 8 octobre 1458

[rp]Il cherche le journal partout, se demandant où la tite mère Antitruc a bien pu le laisser. Pourvu qu'elle ne l'ait pas laissé sous la pluie sur une terrasse de taverne. Non impossible ça, elle n'y va pas et se demande où je suis.

Ah!....tu es là...il le regarde extérieurement et le trouve en bon état. Bien plat et net. Il se demande qui a bien pu s'asseoir dessus pour le repasser ainsi. Et en plus tu sens bon depuis que jen t'a parfumé...à quoi, je ne sais pas. Sans doute son mélange de calva et de vin de messe avec du jus d'eau, celle qui donne de la force.

Bon, alors que se passe-t-il depuis la fuite de Jen. Quand je dis " LA" fuite...je devrais mettre ça au pluriel, bicoze ...non un peu de respect pour celle que ma douce épouse appelle sa grande dame. Tu parle des dimensions de Jen... un mètre quatre vingt dix de haut sur ...euhhh autant de large je crois. C'est la dernière vision que j'ai d'elle. Mais elle est allé faire une cure d'amaigrissement en vidant ses poches dans une péniche.

Elle avait dit " je suis trop encombrée "...ben tu parles, avec tout ce qu'elle trimbale sur elle. Je suis certain qu'elle aura perdu au moins trois tonnes.

Demain elle doit être à Bruges et nous a donné rendez-vous dans une taverne. Elles sont toutes Place Hébaud. Mais elle n'a pas dit laquelle...hihi. Je vais encore devoir marcher pour trouver la bonne. Que dis-tu ? Non pas une boniche, une taverne.

A part ça, nous nous retrouvons chaque jour en taverne avec mon épouse et surtout avec ma sœur...la Anaïs qui vient de s'acheter un bouclier en guise de robe. Pour le moment la peste s'en sert de parapluie. Moi, j'évite les gouttes plus simple et moins cher qu'un bouclier.

Rogue et sa fille restent introuvables. Rogue doit réviser ses cours et biberonner sa lardonne. A moins que...mais je ne dis rien, de toute façon je n'ai rien vu, rien entendu. Anti prétend s'occuper de Typhaine. Je me demande si elle lui donne le sein.

Dimanche dernier je suis allé à la messe avec Khlode. L'église était vide, nous avons seulement vu un con cierge tout tordu et en fin de vie. J'ai profité que Khlode était recueillie pour me laver les mains dans le bénitier.

Jen dit qu'il y a des canaux ici...je ne vois que des caniveaux au milieu des rues. Les gentils, j'espère que c'est leur nom, y jette de tout. Ça va du liquide jaunâtre à l'étron blond. Ben oui ici y a beaucoup de blonds et ils picolent les chopes les unes derrières les autres. Faut voir le ventre qu'ils ont.

Tu sais mon ami le journal, j'ai toujours la fiole d'huile douteuse que Jen m'a donné en terre en glaise. C'était pour soigner ses morsures et empêcher Khlode de vomir partout. Je trouve ce liquide suce pet...hein... oui t'a raison je peux mettre un " S " à pets. Ici ils mangent beaucoup de maïs, comme la volaille.

J'ai passé la semaine dans la milice de la ville. Pas bien payé, mais pénard. On jouait aux cartes toute la journée et après chaque partie...une chope payée par les perdants. Comme j'ai jamais payé ma tournée, Jean Conclu (clin d'œil à Deid) que j'ai toujours gagné. Ben non j'ai pô triché, je ne suis pas Jen moi.

Bon, je te lèche, flute je ne peux pas effacer. Je te laisse bien en vue sur une table de la taverne de l'oignon fait la force, là où se réunit le conseil des tas. Mais oui ici les cons servent.
Je te laisse mon ami après ces confits denses discrètes. Une autre main va venir te feuilleter et gribouiller sur tes pages.[/rp]
avatar
jenjitai
Admin

Messages : 494
Date d'inscription : 11/09/2009

Voir le profil de l'utilisateur http://domaine-de-creullet.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

arbre2 Re: Voyage entre amis , les cinqs patrouilleurs vont se faire voir ailleurs

Message  jenjitai le Sam 13 Nov - 11:12

[rp]ahhhhhhhhhhhhhhhhh te voilà non d'un saperlote ce que tu m'as manqué dit
Ce crissement de ma plume sur ta peau, ton odeur, les mots des zazous que je viens épier
ahhhhhhhhhhhhhh te voilà enfin,
Bon cher ami, les choses vont reprendre , faut absolument que je les reveillent ces fainéants , finit de se la couler douce
Premièrement rendez vous en taverne , vais leurs secouer les miches moi a ma meute, le chasseur est de retour
Comment comment, Anti n'a pas vu Mont
Comment comment , Rogue introuvable ? vont voir attends un peu
J'avais pas dit à Mont occupe toi d'eux pendant mon absence ?
je crois que si , j'en suis meme sure, mais tu vois finalement quand le chat , heu la chate est pas la les souris dansent
si je me retenais pas... le sang coulerait si tu vois ce que je veux dire
Bon j'ai vendu , fait encore des transactions a me faire peter le cerveau mais ayé ca y est suis plus légère
Mais non j'ai pas accouché , j'ai vidé la charette bananne
Tu sais quoi ? on m'appelle de partout, pour des messes, des baptemes, des mariages, heuuu... a croire qu'il y a que moi qui travaille
Tu crois que je peux les faire chanter au duché ....
hummm a y réfléchir...
Bon aller suffit pour aujourd'hui , suis fatiguée le voyage j'ai tellement fait galoper, pas dormit pour être vite à brugges que voila suis rétamée

a plus , a la revoyure[/rp]
avatar
jenjitai
Admin

Messages : 494
Date d'inscription : 11/09/2009

Voir le profil de l'utilisateur http://domaine-de-creullet.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

arbre2 Re: Voyage entre amis , les cinqs patrouilleurs vont se faire voir ailleurs

Message  jenjitai le Sam 13 Nov - 11:13

Antigone a écrit:Bruges, le 10 octobre 1 458

Cher journal sabordé,

Tu as appris sûrement que notre Jen nous a rejoints hier, et comme par enchantement, j'ai retrouvé du travail depuis deux jours, bien payé de plus est !!! Jen est tout simplement mon porte-bonheur.

Je l'ai retrouvée légère, légère ... légère! Je comprends mieux maintenant comment elle a fait pour nous rejoindre aussi rapidement! Elle a chevauché comme le vent !
Elle a repris les choses bien en main et a sermonné les hommes, chargés normalement de nous défendre contre les manants, toujours prêts à abuser de notre fragilité et de notre innocence.

Fréquenter les tavernes le soir à Bruges s'avère en effet périlleux, alors je montrais mes épaules bien robustes, musclées par mes journées passées dans les mines de Rouen, pour dissuader toute tentative malhonnête.
Jen m'avait prévenu : " Fais attention, Anti ! Les tavernes sont dangereuses ici, surtout pour des jeunes filles comme toi ! " Elle avait diablement raison, notre diaconesse. Elle m'avait dit aussi : "Avec Mont et Rogue, tu ne crains rien !" Mon oeil !!!

C'est qu'ils devaient avoir leurs petites affaires à régler, nos compagnons masculins ! Pas de pigeon, ni de mésange envoyés pour nous rassurer.
Rogue postulait sans doute pour l'église locale étant donné que le curé d'ici est aux abonnés absents. Un glandouilleur ce curé de Bruges, incapable de préparer la messe, même le dimanche !!!
Mont devait probablement MONTer différents stratagèmes afin d'échapper à sa peste d'Anaïs. Il ne faut pas non plus s'en faire des MONTagnes quand-même !!!

Comme j'avais retrouvé du travail, j'en avais profité pour laisser Typhaine, pendant mes heures d'activité à mon amie d'enfance Khlo, qui s'était d'ailleurs gentillement proposée.
C'est ce que j'ai dit à Jen, qui s'inquiétait de ne pas voir sa fille à mes côtés à ce moment-là !

Aujourd'hui, nous avons parcouru les canaux de Bruges en barque. Moi, qui pensais, que ce serait une petite ballade bien tranquille et bien romANTIque ... eh bien, j'ai eu tout faux!
Jen avait décidé que nous irions par binômes, et comble de malchance, je me suis retrouvée embarquée avec Anaïs, qui ne voulait pas ramer du tout. Quelle galère !!!
Je me demande si tout compte fait Mont n'a pas un peu raison à propos de sa peste ...
avatar
jenjitai
Admin

Messages : 494
Date d'inscription : 11/09/2009

Voir le profil de l'utilisateur http://domaine-de-creullet.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

arbre2 Re: Voyage entre amis , les cinqs patrouilleurs vont se faire voir ailleurs

Message  jenjitai le Sam 13 Nov - 11:13

Klomontfuron a écrit:dimanche 10 octobre 1458

[rp] Il erre dans les rues de Bruges, le journal sous le bras. Il a envie de lui parler, mais ne se décide pas encore. Il voit des lueurs dansantes par les fenêtres des tavernes. Des ombres se faufilent le long des murs.
Des filles lui font des signes, il détourne vite les yeux. Les siens ne sont que pour sa femme. Les autres femmes sont devenues fades depuis qu'il a rencontré Khlode.

Il vit un bonheur sans faille avec Khlode. Ils puisent la force de vivre simplement dans leurs regards. La pluie tombant sur ses yeux se confond avec l'émotion qu'il ressent rien qu'en pensant à elle.

Ben t'es mot rose ce soir...Hé! Mont, tu m'entends hein! tu me coinces là, va t'asseoir et me poser sur une table, que je respire un peu.
Il venait d'entendre le journal lui parler et n'en semblait pas étonné.

Il entra dans la taverne de la Levrette arrosée. Une bougie était encore allumée. Il posa le journal, en approcha la bougie et lu ce qui suivait sa rédaction de la veille.
Il sourit en lisant la plume de Jenjitai. Tout comme Khlode il aime cette femme, chieuse soit, mais elle le veau bien. Puis il lu Antigone qui prenait Jen pour un trèfle à quatre feuilles.

Elle a trop bu l'Antigone ou quoi, Jen c'est juste un porte clés. En plus elle trouve Jen légère...! je comprends qu'elle ne lui a jamais marché sur les pinceaux, elle aurait des palmes.

Je m'insurge en lisant Anti...elle ne vient jamais en taverne quand j'y suis. En plus mon pigeon est déplumés et ma mésange est amoureuse du pigeon alors... Je souris aux jeux de mots tard que fait la belle Antigone. Elle se donne du mal et y parvient
Comme il n'y avait personne il alla se servir au distributeur. Une sorte de meuble en bois ressemblant à une armoire dont la porte est vitrée. Il y a une fente dans la vitre en face de chaque marchandise.

Il y avait de tout, des chopes pleine avec mousse ou sans mousse, un coq à Colas, un pince fesses, du papier tue mouches, du papier à Q, un sexbois comme ceux que fait Tuck à Fécamp ( tiens ? Il exporte lui ? )

Il est expliqué clairement que l'on doit payer avant de prendre la marchandise et je vois une hache relevée sur la droite....et si ça ne marchait pas leur truc à la gomme art à bique...

Il pris un morceau de bois pour tenter de prendre le coq à Colas. A peine le bout de bois était entré dans la fente, que la hache le fendit d'un coup sec. Il entendit un cliquetis et vis la hache remonter tout seule, alors qu'un guichet en haut de l'armoire s'ouvrait et une tête de sorcière sortait en baragouinant « che fou afais bréfenu que chécoubais chi fou ne bettez bas l'écu dans la fente »

L'automate s'est remis en pause. J'allais m'asseoir à nouveau quand la fenêtre s'est ouverte encore une fois et la tête disait « hacer pupa bain chera dans le ragoût de deux bains » HI HI HI....Clappp la porte s'est refermée sur le nez de la vieille.
avatar
jenjitai
Admin

Messages : 494
Date d'inscription : 11/09/2009

Voir le profil de l'utilisateur http://domaine-de-creullet.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

arbre2 Re: Voyage entre amis , les cinqs patrouilleurs vont se faire voir ailleurs

Message  jenjitai le Sam 13 Nov - 11:14

Khlode a écrit:Lundi 11 octobre 1458 - Bruges, les canaux..

[rp]Que de bonne nouvelles enfin, depuis quelques jours.
Sinon je t'aurais encore boudé, oui je sais bien que ce n'est pas de ta faute... ho hé ça va hein.

Alors... voyons, depuis que je t'ai raconté ce qui se passait... ah oui !

D'abord, la petite Anais. Enfin, la grande, maintenant, elle a eu 17 ans ! Je suis vexée, je n'étais même pas là pour souffler les bougies...
Bon, elle n'a pas changé pour autant je te rassure ! Quoique... je la trouve plus sage, ou bien c'est juste que je m'habitue ?
J'ai passé un peu de temps avec elle et je la connais un peu mieux. Oui oui, juste un peu, je sais.
Je l'aime beaucoup finalement, quel bazar. Sous ses airs de sale peste elle a un coeur gros comme ça. Non ! comme ça, là, regaaaarde !!!
Mais je pense qu'elle préfère qu'on ne le sache pas. Alors je le dis pas.


Tu sais quoi, elle voulait partir, le jour même, je ne sais plus non quel jour, la semaine dernière. Aller se promener, aller retrouver son galant je ne sais où... tu parles, un galant ! comme si on la croyait ! Ouais ouais, un grand blond qui sent bon le sable chaud... tsssss.

Qu'elle en avait marre d'attendre la commandante, qu'elle ne viendrait pas à Rouen avec nous tout ça... En discutant, elle s'est rendue compte qu'elle ne serait donc pas baptisée, et tout à coup... hop, la voilà qui me regarde, les yeux grand ouverts... "mais !!! du coup je ne serai pas marraine !"
Alors la voilà partie à négocier, la morpionne ! oui alors voilà, si je reste avec vous je veux, non je voudrais, être marraine, je veux, non je voudrais un garçon... et si c'est une fille, lui demandai-je... parce que bon, on ne sait jamais hein... alors si c'est une fille, elle s'appellera comme moi, Anais !! oups... là j'ai eu peur... alors on a discuté, et finalement elle s'appellerait Naïs.
Bon, on a pas cherché de prénom pour le garçon du coup, mais ça, on verra ça avec mon amour.
On a topé dans nos mains, et Anais est restée avec nous.
Et j'en suis très heureuse. Elle m'aurait manqué si elle était partie cette petite peste. Le plus drôle, c'est que je n'ai même pas eu besoin d'insister ! Bah, je finis par me demander si elle avait réellement envie de partir...

Comme dit Anti, les emplois sont plus que rares ici. Et comme je n'avais plus envie d'aller à la mine, ça m'épuise trop, j'ai demandé à mon petit mari d'amour de me faire une canne à pêche. J'aurais dû emmener Anti avec moi. Parce que je pêche tous les jours figure-toi !
Du coup j'ai fait de belles grillades de poisson, ça fait du bien de manger frais !


Et Jen, ma Grande Dame, ma commandante ! samedi tu nous aurais vues quand elle est entrée dans la taverne ! Deux folles. J'en avais les larmes aux yeux de la revoir enfin. Dis, tu le crois ça, je l'ai chariée, elle ne m'a même pas mordue !! ouhaou !

Et à peine les retrouvailles et les embrassades finies, alors la voilà repartie, tu veux du pain, je veux ton poisson... non mais ho ! et lundi hop hop tous en barque, je vais vous secouer moi... hhhooooo ! on se calme !
Je suis vraiment très heureuse tu vois. Mon mari, mon roc, mon coeur, le petit de nous qui pousse doucement, tous nos amis... bon, ce serait mieux si tous nos autres amis étaient là aussi mais bon... on ne peut pas tout avoir hein.

Allez, je t'embarque, aujourd'hui on va se promener sur les canaux de Bruges, depuis le temps que Jen en parlait de ses fichus canaux ! Je te raconterai. Pour l'instant on attend que Rogue arrive pour démarrer.
Jen et moi avons de la chance, on a nos maris pour ramer ! Anais et Anti... je pense avec plaisir qu'on va assister à un concours de "non c'est toi ! non c'est toi !" alors ? laquelle ramera le plus ?[/rp]
avatar
jenjitai
Admin

Messages : 494
Date d'inscription : 11/09/2009

Voir le profil de l'utilisateur http://domaine-de-creullet.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

arbre2 Re: Voyage entre amis , les cinqs patrouilleurs vont se faire voir ailleurs

Message  jenjitai le Sam 13 Nov - 11:14

[rp]Alors la vais t'en boucher encore un coin te le dit
Parceque, ma meute là pas encore eu le temps de t'raconter, vais donc avoir la primeur
J'arrive bon te passes les details des retrouvailles , lechouilles en tout genre, larmes d'emotions, moi mes dents acérées rangées dans le placard
trop contente de retrouver mon petit monde

Quand un zig entre

Language bizarre, me regardait méchant, en avait après le maire, un baron entre meme topo
'incapable, encore un aut' c.. te dirait pas le mot, abrutit, catin, bref je t'en passe et des meilleures

Te dit pas après ce fut mon tour, cureton , j'aime pas les normands, et me rappelle plus vaut mieux
Donc me tire de la vite fait , vais a cote , il me rejoint et c'est repartit pour un tour
Mais bon tu me connait , disons un peu maintenant
Palabre , calme, doucereuse, j'essaie de le raisonner, bon il part sans mot dire
le lendemain j'apprends ... peut pas te le dire , des choses sur lui

Oh!!! punaise de punaise, j'laurais , j'laurais un jour celui là aussi!

Et bien sur me l'attends de pied ferme ..
Et t'sais quoi il montre le bout d'son nez
Queslques phrases en chuchotis et nous vl'a amis
Tu veux le croire ça
Bon d'être connut et d'avoir des relations hein!!!
Bref me conseille meme de pas m'installer a brugges , mais dit quand meme que des amis à lui vont arriver et qu'ils sont super

Me marrreuuuuuuuuuuuu
Toi te marre pas tu fait bouger les feuilles et peux plus écrire


Bon passsons aux choses plus intéressantes faut faire avancer le smilblic
Balade en barque
Le MONTTONTON, il arrive fier comme Montarban , et trainant une barquette, pardon un barque

"j'ai loué UNE barque dit il , tous a l'assaut de l'eau "
L'es fou lui je te le dit

"hein retorque je ? pas un peu fou toi et le romantisme alors tu sais ce que sais !!
nananan dis je , moi qui commandeuuu
J'ai loué TROIS BARQUES , une pour moi et mon époux et ma fille
Une pour toi et ton epouse chérie
et une pour Anti et Anais

Bon tous le monde en place pour le départ
je te le donne en mille l'autre Montfuron , la soeur, tu vois de qui je veux parler ... la ... enfin heu... l'autre Montcata
Non j'ai pas dit caca mais cata

Ben fait chavirer la barque, meme pas attendu d'monter d'sssus tu le crois ça

NON NON NON vont pas me gâcher le plaisir

Bon les MONTCROIX debrouillez vous , moi je file avec mon époux, après tout il y a une barque en plus

Bon t'auras la suite demain la j'ai les yeux en biglotos
faut qu'jaille me coucheer et vite fait[/rp]
avatar
jenjitai
Admin

Messages : 494
Date d'inscription : 11/09/2009

Voir le profil de l'utilisateur http://domaine-de-creullet.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

arbre2 Re: Voyage entre amis , les cinqs patrouilleurs vont se faire voir ailleurs

Message  jenjitai le Sam 13 Nov - 11:14

Klomontfuron a écrit:mercredi 13 octobre 1458

[rp]Bonjour toi, je te récupère des mains crochues de Jen. tu vas te taire et bien écouter ce qui s'est passé à l'embarquement sur le canal. Pasque l'adjudantesque Jen dit n'importe quoi, sauf que je me suis ruiné à louer une grande barquasse pour des prunes. Remarque...je l'ai relouée un écu de plus à un flamand rose. Bon je te nare mot pour mot la réalité...

Sur le quai je tenais Klo dans mes bras, nos regards se touchaient du bout des cils, quand nous entendîment un grand PLOUFFF et vîmes ma sœur pataugeant moins bien qu'une grenouille.


Dis...la peste... il faut encore que tu te fasses remarquer...Ben t'as bonne mine maintenant Pour éviter de voir l'âne à Tomy de sa sœur, dont l'eau rendait visible certains détails obscènes, il leva les yeux au ciel en lui tendant une rame qu'elle se prit sur la tête

Entendant un bruit de creux, je regarde et comprend vite la situation dramatique. Je lui relève le menton hors de l'eau avec la rame et comme elle est proche du bord, lui maintient la tête hors de l'eau en la tirant par les cheveux.

Tu vas saisir la rame et je te tire de l'eau vite fait. T'as bonne mine ainsi on dirait un poisson chat tout visqueux

Je lui tendis une couverture pour qu'elle ne prenne pas froid, l'aida à monter correctement dans la barque, puis aida Antigonne à s'installer confortablement

Vous restez bien assises maintenant toutes les deux...et tu devrais ramer Anaïs, ça va te réchauffer, fainéante

Je suis revenu près de ma femme pour l'aider à monter dans NOTRE barque, saisit une rame pour s'écarter de la rive et je souquai ferme pour m'éloigner au plus vite des autres. Nous avions envie de solitude avec Khlode. JE priS bien soin de ne pas l'éclabousser en ramant et une fois au milieu du canal, j'ai ralentit et me pencha vers elle pour l'embrasser.

C'est vrai que nous sommes bien ici, ce canal est magnifique...je me demande comment fais-tu mon coeur...chaque jour qui passe te rend de plus en plus belle à mes yeux... je t'adore mon bel ange...je te demanderais en mariage chaque jour, rien que pour le plaisir de ton sourire [/rp]
avatar
jenjitai
Admin

Messages : 494
Date d'inscription : 11/09/2009

Voir le profil de l'utilisateur http://domaine-de-creullet.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

arbre2 Re: Voyage entre amis , les cinqs patrouilleurs vont se faire voir ailleurs

Message  jenjitai le Sam 13 Nov - 11:15

rp]Coucou ben me revla
Bon finalement sympa la ville de Brugges, la balade en barque se poursuit sans encombres, je t'ai en cachette pris à Mont , comme ca je peux continuer à te salir heu pardon à t'écrire
J'ai recu un pigeon de ma très chère amie Deidamie elle a reprit son poste de Tribun
La pauvre elle se démène comme une folle, à savoir si celà portera ses fruits
Je t'avoue que j'y crois plus vraiment

Mais passons aux choses sympathique
Tiphaine rit aux éclats sur la barque, joue avec Khole qui nous éclabousse
bon bien sur me laisse pas faire mais ses moments sont un ravissement
Ce soir nous reprenons la route espérons que tout se passe bien
qu'Anais ne fera pas basculer la charette avec elle tout est possible

Je te rejette dans la barque de Mont des fois que , mais fait gaffe si il mange avant tu vas être plein de gras[/rp]
avatar
jenjitai
Admin

Messages : 494
Date d'inscription : 11/09/2009

Voir le profil de l'utilisateur http://domaine-de-creullet.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

arbre2 Re: Voyage entre amis , les cinqs patrouilleurs vont se faire voir ailleurs

Message  jenjitai le Sam 13 Nov - 11:17

Klomontfuron a écrit:Jeudi 14 octobre 1458

[rp] Je récupère le journal des propres mains de Jen. Ben , oui pour une fois qu'elle a mis les mains dans l'eau...elles sont propres. Mauvaise langue va...

Pour éviter que la vilaine Jen ne fasse prendre froid à ma femme, tout en riant, j'ai laissé trainer une rame dans l'eau, ce qui fit diriger la barque vers la rive de verdure.

Une fois stoppée par la terre ferme, la barque resta le long de la rive, remuée par l'onde mourante.

Bien mon amour de femme, tu aimes tout ce qu'il y a la-dedans...du jambon, du fromage d'ici, j'ai un doute, mais il sent très bon on dirait une sorte de fromage que les gens d'ici trempent dans le lait le matin et du pain frais. Ici il est cher, mais sans doute bien meilleur que celui que Jen trimballe depuis Rouen. On verra bien...des fruits aussi et une bouteille de vin. Je vais l'ouvrir quand tu l'auras sortie.

Ah! j'ai aussi pris un fromage de vieille bique en pensant à Jen, j'ai trouvé une identité de fumet délicat qui m'a fait pensé à ce fromage bizarre. La marchande m'a dit qu'elle le roulait sur son ventre pour le mouler et qu'après elle l'affinait dans sa chambre sous son matelas. Je suis curieux de goûter ça.

Si tu n'aimes pas on l'enverra à Anaïs, je crois qu'elle bouffe tout sans distinction des saveurs. A son âge ça peut encore se comprendre


Il regardait Khlode découper le pain avec précision et un couteau, comme tout ce qu'elle fait d'ailleurs

En début de soirée il se rendit au rendez-vous dans la taverne du Gay Flamand, donc rose avec des plumes au fion. La chef était là avec son mari, toujours aussi délicat et poli comme un oeuf...

quoi, t'as déjà vu des cheveux sur un œuf toi ? Bon alors tu me laisses parler hein ! Oui je sais bien que Rogue a des cheveux, ça n'a aucun rapport

Par la suite, Ladydiane fit son entrée accueillie par des Ahhh, des Ohhh, des Enfinnn, des depuis ce temps. La Lady se trémousse et prend place à ma gauche au moment où Antigrogne se pointe avec un bonjour tout le monde...en me faisant la bise elle sentait l'ail et se place à ma droite. Le couple royal nous fait face.

Je passe sur des détails futiles, tels que des "Boff, des Ah bon vous croyez, des aïe mes pieds...vous écrasez mon oignon, des après vous je n'en ferais rien, des ils sont beaux vos chiens...Ah ce sont vos enfants ah! oui ils vous ressemblent j'aurais du m'en douter, des Ah! ces hommes tous les mêmes. Là je regarde frère Rogue et je me pose l'ultime et muette question...à savoir que toutes les femmes ne sont pas identiques, heureusement pour nous les messires.

Un messire entre et tarde à se présenter, je prends des notes. Nous nous présentons et comme Rogue se grattait...la tête, Jen cru bon d'annoncer et voici le sieur Rogue mon époux et là... Rogue disparait dans une glissade digne des jeux olympiques. Il arrive premier, se relève et salue la foule en délire en se frottant les fesses.

Il revient difficilement alors que je venais de préciser que le sieur était une huile à Rouen. Ma voisine de gauche, la Lady a entendu et s'est fendue la pêche...

Oui je sais elle a une tête en forme de poire, mais de poire belle Hélène et une peau de pêche alors... Comment.. tu ne comprends pas ? Ben en forme de poire bicoze elle a un beau visage allongé...Heuuu Hélène, ben pour les jeux olympiques grec de Rogue

J'ai pris des notes toute la soirée. Antigone m'a dit que j'avais la langue qui ne tournait que dans un sens. Je la regarde surpris, comment le sait-elle ? Je la rassure en lui conseillant de se renseigner auprès de Khlode.

Jen a tenté de me mordre par deux fois. Je lui ai tendu mon bras pour qu'elle assouvisse son fantasme quotidien. Elle n'en fit rien, son dentier n'était pas en bonne place. Elle bougeait la mâchoire, mais pas les dents ?

Nous dûmes nous aligner face à elle, au garde-à-vous, les petits doigts sur la coutures des braies, sauf Lady qui était à poil. J'ai vu qu'elle se grattait la cuisse pour se donner une contenance.

Nous devions hurler des OUI CHEF...BIEN CHEF...A VOS ORDRES CHEF En fait les ordres étaient donnés en désordre, très imprécis comme d'hab.

Bon tout le monde part ce soir annonce fièrement la chef. Rien de nouveau là, nous le savions tous. Direction Ghent et demain on travaille. Je n'ose dire on va à Ghent Jen ? Le dentier était retourné à sa place alors...méfiance.

Après ils ont parlé de vies...Jen en avait 9 la Lady n'arrivait plus à compter...Antivirus s'endormait. Pour réveiller Anti je fis répéter les jours de pose et la direction. Ce qui fit encore dire à Jen Oh toi je vais te mordre le Monfufu le Monronron
Résultat des courses, nous sommes sur les doux chemins entre Bruges et Ghent, demain nous travaillons, nous recevrons un pigeon de Jen et samedi nous partons pour Tournai, ville sans doute ne cul de sac puisqu'il faut tourner.

Je demandais à sa grâce, que dis-je à son excellence Jenjitai l'autorisation de nous arrêter quelques jours afin de travailler en prévision de se remplir les poches d'écus. Ceux qui travaillent dans nos cultures, ne le faisant pas pour rien. Elle fut très vague dans sa réponse disant faire une halte de quelques jours à Tournai. Je souhaite en savoir plus demain soir. Nos champs poussent et nos bourses se vident.

Je ne couche pas ici toutes mes notes, je ne dit pas tout non plus, je sauvegarde des confidences. Sans les oublier, je les jette au vent, ils ne regardent que notre petit groupe[/rp]
avatar
jenjitai
Admin

Messages : 494
Date d'inscription : 11/09/2009

Voir le profil de l'utilisateur http://domaine-de-creullet.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

arbre2 Re: Voyage entre amis , les cinqs patrouilleurs vont se faire voir ailleurs

Message  jenjitai le Sam 13 Nov - 11:26

Antigone a écrit:Gent, le 16 octobre 1 458

Ca devient difficile d'écrire sur toi. Tu aurais besoin d'une bonne toilette, n'est-ce pas?
Bon, je vais quand-même essayer d'écrire sur "tes pages" potables !

Voilà, nous sommes maintenant à Gent, toujours en territoire flamand.
Je prépare mes affaires de nouveau car demain nous prenons le chemin de Tournai.

Avant-hier, en taverne, Mont nous a narré sa fidélité envers Khlo et j'avoue que je n'ai pas bien compris pourquoi il insistait tant là-dessus.
Je n'ai, personnellement, jamais douté de sa loyauté.
Peut-être cherchait-il à convaincre quelqu'un d'autre?

Ensuite, nous avons bien rigolé sur ses jeux de langue. Depuis, notre voyage en Angleterre, il fait et porte tout à gauche. Serait-il devenu gauche ou serai-ce une blague en aMONT? Qui sait?
Ca doit venir de ses virelangues, sa langue a dû fourcher et a viré de sens, de tribord à babord !!!

Pendant ce temps, Jen nous a démontré toute son autorité en nous imposant "un garde à vous royal", accompagné d'un "A vos ordres, chef !!!", le tout sous le regard impassible de frère Rogue.
On tremblait mais en même temps et on n'osait pas non plus bouger , surtout Ladydiane, pas habituée à rencontrer notre chère diaconesse.
avatar
jenjitai
Admin

Messages : 494
Date d'inscription : 11/09/2009

Voir le profil de l'utilisateur http://domaine-de-creullet.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

arbre2 Re: Voyage entre amis , les cinqs patrouilleurs vont se faire voir ailleurs

Message  jenjitai le Sam 13 Nov - 11:27

Klomontfuron a écrit:samedi 16 octobre 1458

[rp]Je reprends le journal tombé des mains d'Antigone et je lis sa prose...Oui en effet Anti, je n'ai pas insisté sur ma fidélité à Khlode, mais bien plus aux moments de notre rencontre dans le parc de Rouen. Ces souvenirs et les suivants sont gravés dans mon cœur. Quand je dis gravés...c'est qu'ils sont ineffaçables.

J'avais bien vu la mine douteuse de Lady qui ne pense pas qu'un homme puisse aimer une femme ainsi. Je suis triste pour elle bien que je ne connaisses pas sa vie sentimentale.
J'ai entendu qu'elle venait de déménager en disant qu'elle n'avait plus de nouvelle de son époux. Quand un couple en est là....

Demain matin je vais manger, puis accompagner ma femme à la messe, comme chaque dimanche.

Que dire de Ghent...pas grand chose. Ville morne, peu de monde en taverne, peu de travail.... Un jour quelqu'un viendra ici et dira Aller, circulez y a rien à voir

Demain, comme l'a dit Antigone, départ pour Tournais où la cheftaine nous donnera ses nouveaux ordre dans le désordre sous le regard admiratif de son époux.

Nous devrons faire une pose de deux jours je pense avant de reprendre le chemin de Rouen.[/rp]
avatar
jenjitai
Admin

Messages : 494
Date d'inscription : 11/09/2009

Voir le profil de l'utilisateur http://domaine-de-creullet.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

arbre2 Re: Voyage entre amis , les cinqs patrouilleurs vont se faire voir ailleurs

Message  jenjitai le Sam 13 Nov - 11:28

Klomontfuron a écrit:jeudi 21 octobre 1458
Le fort homme fut indisponible pour ravalement de façade, alors je groupir tout ce jour

[rp]Bonjour journal, fidèle ami qui contient notre mémoire visuelle, auditive et malheureusement olfactive de certains mauvais instants....mais je reconnais que depuis que Jen t'a cologné la couverture, tu es plus présentable. Quoique les auréoles restent visibles...

Alors (quad neuf) depuis mon dernier passage....comme je ne puis voir qui est venu baver sur tes pages, je ne vais pas m'occuper de ce qui s'est dit précédemment. J'ai pris assez de notes comme ça avant hier soir en taverne.

L'après midi, je mangeais des oursons en guimauve. J'ai posé la boite sur la table de la taverne pour que chacun se serve. Lady semblait aimer ça ainsi que ses lardons. Quant à Jen, elle les passait sous le nez de Tiphaine et les mastiquait en prétendant que ça collait aux dents. Ben vi, c'est pô fait pour les appareillages, on s'en fout partout. Mais c'est tellement bon. Tiphaine regardait sa mère éberluée, proche de la crise de larmes. Je montrais alors un point au plafond à Jen qui leva le nez, alors que je lançais une guimauve à Tiphaine qui l'engouffra en vitesse. Je reconnu bien le sourire de son père en guise de remerciements.

Le soir, nouvelle réunion, sous la houlette de notre chef bien aimée, adorée, adulée, amène, vénérée, estimée, dotée d'une encéphalite aigüe, charpentée, carnassière, affectueuse, roupilleuse, capricieuse chevronnée, point sobre, avide, habile, confesseuse (et non pas l'inverse), grippe-sous, rasée de près, amen...même

Je la flatte assez comme ça il me semble non ? Je disais donc que sous sa houlette, nous étions réunis dans la taverne de dame Mac O'Rell originaire du Sussex, tenancière et tavernière à la fois, heureusement absente pendant la cire conférence de Jen?

La conférence fut plutôt du ressassé, donc du qu'on fait rance. Du vieux, du répété. C'était juste pour son plaisir personnel son égo....celui de sourire en nous entendant répondre d'une seule voix un OUI CHEF à en faire péter les vitres. La porte s'est ouverte d'elle-même d'ailleurs, sans aucune intervention de qui que ce soit.

Antigone, Ladydiane et moi-même avons dû gueuler pour combler le manque de voix des éternels absents à ces heures, même à seize heures parfois. La chef se fendit d'un sourire découvrant son dentier chevalin qu'elle rattrapa d'un coup de langue vigoureux.
Nous entendîmes sa bruyante remise en place attirant des rires dans les rangs.

Qu'avez-vous à rire ?
RIEN CHEF
Bon vous avez bien compris ?
OUI CHEF
Au fait j'ai encore rien dit...
OUI CHEF
Toi le Monronron je vais te mordre
NON CHEF
Si je vais te mordre pendant que ta femme n'est pas là
Essaie pour voir...!
(je m'étais badigeonné un vieux restant de bolduc sur le bras)

Lady demande et moi je peux mordre ?
Si tu fais doucement oui, mais gaffe....y a pu d'place. Hésitante, elle le fit sans vraiment mordre.
Même pas mal


La cheftaine reprend... Bon...demain pas travail on repars
OUI CHEF
T'as compris le Monronron
OUI CHEF
Bien alors rompez
Mais on va où CHEF ?
À Cambrai faire des bêtises
BIEN CHEF


A la suite de quoi, un messire entra. Nous nous présentâmes en premier. Il mit un certain temps à nous observer, au point que nous pensions être devant un muet ou un nain, comme aime nommer ma sœur Anaïs, ceux qui prennent les tavernes pour des dortoirs.

Le messire se présenta à son tour..... Je suis Argael attaché à la royale maison, je compte (il l'a fait sur ses doigts, je l'ai bien vu) m'installer en Flandres. Ce beau pays ensoleillé me conviendra.

A la suite de quoi, il a cru bon devoir étaler devant lui une multitude de titres, de décorations dignes d'un général sud africain...pas besoin de bouclier le gars. Tout son plastron était recouvert de guirlandes multicolores. Il les a oubliées en sortant, nous nous sommes essuyé les pieds dessus, sans arrière pensées bien sûr.

Ce soir 21 octobre, nouveau conseil des tas... Sa majesté aime que je sois au garde à vous devant elle. Présents du groupe, Rogue, Anti Jen et moi. Les autres sont des indigènes, dont Angel qui me demande d'embrasser ma femme et ananas. « L'âne à nasse » c'est ma sœur Anaïs qui va faire le chemin toute seule cette nuit. Ladydiane étant partie toute seule hier sans obéir aux ordres de Jen. Quand on sait que Lady est la marraine de Jen on comprends le comportement.

Pour changer, je fais enrager Jen, elle veut mordre le Monronron au moment où Rogue lui dit l'œil suppliant un baiser amour.. brave Rogue qui me sauve de la mort sûre. [/rp]
avatar
jenjitai
Admin

Messages : 494
Date d'inscription : 11/09/2009

Voir le profil de l'utilisateur http://domaine-de-creullet.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

arbre2 Re: Voyage entre amis , les cinqs patrouilleurs vont se faire voir ailleurs

Message  jenjitai le Sam 13 Nov - 11:30

[rp]ohhhhhhhhhh enfin te voilà , ben pour ta peine j'vais te mettre encore du sens bon ronron
Bon pas grand chose à dire j'ai perdu le fil , ne te trouvant pas ben sais plus
Cambrai, Amiens pas vu pas pris me suis endormie
Mais retour à Bertin , la les choses se gatent bizarement
Ma reine, heu ma marraine vl'a t'y pas qu'elle a un procès sur le dos
Soit disant elle a pas lp
Dit regarde moi ... ah non tu peux pas , mais son fou ses angl... heu non c'est Artesien encore queslques uns qui s'perdent en route
Mais m'en fou vont la relaxer te le dit sans blageuuuuuuuuuuuuuu
pis d'ailleurs si le font pas je met le feuuuu
Toucher a ma meute tiens voudrais bien voir ca
A ce propos faut que je te dise Montronron c'est transformer en montwouafwouaf
Ben qui j'y peux rien et c'est pas faute de lui crier dessus
M'a d'mandé quarante fois ce soir en tav alors on fait quoi ?
dit t'sais quoi je crois qu'il le fait expres pour m'enerver , pour me faire pousser mes incisives, tsé pour que je le morde
M'javance et il se cache derrrier ma reine, heu ma marraine
t'las vu ou çà
Pleutre , sourdingue, arlzeimermiter, devient vieux un point c'est tout
mais j'laurais un jour j'laurais
Bon bref j'ai tellement rit avec ses idioties que je me fais un athsme terrible
Pis avec ses jeux de mots a la montmoinsnleu j'en peux plus
A mon mari a pris froid , il tousse , éternue, a de la fièvre, pour sur j'lui prends toujours ses couvertures, le pov mon mari le pov
Bon j'tai tout dit je crois a part que .... mais chut point encor..
aller je file me poser un peu c'est que la vie d'un chef de meute est pas facile

ATCHOUMMM ... mince m'a refiler la peste le pov mon mari le pov..[/rp]
avatar
jenjitai
Admin

Messages : 494
Date d'inscription : 11/09/2009

Voir le profil de l'utilisateur http://domaine-de-creullet.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

arbre2 Re: Voyage entre amis , les cinqs patrouilleurs vont se faire voir ailleurs

Message  jenjitai le Sam 13 Nov - 11:30

Klomontfuron a écrit:mercredi 27 octobre 1458
[rp]Enfin le ravalement de façade s'interrompt un peu, je te retrouve pendant au bout d'une main de notre chef qui a le nez qui coule...

Bon, elle n'a pas coulé sur toi c'est le principal. Mais je peux la suivre à la trace...de goutte en gouttes...une tous les 5 mètres. En taverne, si elle se penche sur sa chaise, elle va encore glisser.
Comme elle glisse souvent, même pas enrhumée, je suppute certaines fuites ou fugues de bac, genre con sert tôt en sol mineur...

Bon je ne vais pas m'acharner sur elle bien qu'elle le mérite. En taverne, elle profite de mon absence pour donner ses consignes et après elle dit que prétend que je deviens alzimérien (le dico me propose algérien....quel con), mais c'est vrai que le ravalement n'est pas terminé.

Une idée nous est venue à Peronne. Ne rit pas nous l'avons vé cul... le mercredi est jour descendre les braies chez oeufs... Tout le monde à poil en taverne. Ça nous a tous fait rire...bah nous étions habillés nous hein, ne le sachant pas en entrant. Ça sentait la bonne humeur et le phoque. Je reste prudent sur les parfums reconnus.

Une dame Rose, flamande sans doute, parlait joyeusement à un messire qui ne devait pas être son mari. Elle fixait un pigeon perché sur un barreau improvisé et très provisoire.
A notre entrée, le barreau s'est affaissé subitement et le pigeon, ne voulant pas perdre son appui douillet, a enfoncé ses serres dans le moelleux. Le messire, Alfred de la Perche en Branle, pour ne pas le nommer, s'est mis à gueuler en tentant d'arracher la pauvre bête.

Résultat il saignait autant que dame Rose, sans doute pas pour les mêmes raisons. Mais bon, cela ne nous regardait pas.

Alors les ordres fusèrent dans un désordre complet, pire que les soirées précédentes. Jen, les yeux sortis de la tête a même dit Oui bonne idée de faire ça chez nous, mais pas moi. Je me dois, étant dans les ordres, de garder une certaine dignité Ben et nous alors...!

J'ai trouvé l'idée amusante en précisant que si nous devions le faire ce soit que le dimanche. Khlode n'étant pas là, je me réserve la vision intime de ma femme. Quoique...Khlode me surprendra toujours.
Bien sûr personne ne fut d'accord avec moi. En premier la mère Antitout, suivie de près et rattrapée d'une courte tête par Âne à hisse que poussait Lady d'un regard espiègle.

Nous sommes donc à Bertincourt aux tavernes rarement peulpées. Nous attendons les nouveaux ordres de la chef. Mon épouse retourne chez les nonnes. Je pense que leur tisane est faite au calva. Je trouve qu'elle y va un peu trop souvent, ça devient louche. [/rp]
avatar
jenjitai
Admin

Messages : 494
Date d'inscription : 11/09/2009

Voir le profil de l'utilisateur http://domaine-de-creullet.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

arbre2 Re: Voyage entre amis , les cinqs patrouilleurs vont se faire voir ailleurs

Message  jenjitai le Sam 13 Nov - 11:32



Klomontfuron a écrit:jeudi 28 octobre 1458

[rp]Je te récupère des douces mains de ma femme. Je n'ai pas grand chose à te dire ce matin tu sais. Mais j'ai envie de te narrer tout de même la réunion d'hier soir.

Étaient présents, frère Rogue, son épouse toujours époustouflante d'imprécisions, d'absences de mémoire, d'absence d'écoute, dont les ordres et contre ordres se sont chevauchés allègrement au gré de sa fantaisie. Il y avait aussi l'espiègle Lady...toujours dans les nuages, ne comprenant rien, répondant oui quand il fallait dire non et inversement. Ma marraine et elle sont un peu identiques je pense.

Donc je te résume vite fait les désordres dans l'ordre. Je suis entré en taverne apercevant par une fenêtre embuée, frère Rogue et son épouse enlacés.
Tout d'abord, je ne discernais pas la position de Jen. Ses fesses et son ventre étant de la même importance, je n'ai compris qu'en voyant son doux visage se tourner vers moi.

Je fus accueilli par un bonjour mon fillot...viens là que je te morde...! Un signe d'affection mentale grave chaise elle et d'affection envers l'un des membres inférieurs de sa meute.

Je m'assis en face d'œufs pour bien les examiner. Rogue affichait un sourire amical alors que Jenji affûtait ses crocs de sa langue râpeuse, quand Ladydiane entra et se plaça également en face d'œuf.

Hein ? tu crois que j'ai écrit face d'œuf ? Oui t'as raison, bof pas grave de toute façon tu sais que je ne peux rien effacer. En plus j'en ai pas envie...na. C'est à prendre ou à lécher.

Après les effusions habituelles entre Jen et Lady, je vis la Lady s'asseoir la joue toute baveuse. Je souris en silence. C'est alors que l'auguste voix tonitruante de Jen s'éleva tel un tourbillon ravageur une sorte de tsunami oral, dont nos cheveux furent victimes. Nous étions coiffés pour la soirée.

Vous m'écoutez là les deux guignols ?
OUI CHEF répondîmes-nous en chœur Lady et moi-même. Lady de sa voix de soprano à varier et moi d'une voix de bas Riton (une sous marque).
Bien alors demain pas travail...compris toi le Montkinécoutepaénecomprendrien ?
OUI CHEF
Bon alors tu préviens ta soeur hein !
OUI CHEF dis-je à regrets, sur ce, je m'éclipse pour pigeonner à Anaïs, les ordres tout frais moulus. Et je reviens vite à ma place encore tiède.
C'est à ce moment précis que Rogue pose une question pertinente mais amour arons-nous les LP ? Là, gros étonnement de Jenji...elle se racle la glotte, éructe, bave un peu, s'étouffe, se confond avec une tomate, se prend par la main et disparait dans les méandres inviolables de ses pensées complexes et biscornues.

Pour se donner le temps de réflexion nécessaire à ce que l'information subtile, judicieuse, pertinente et oh combien utile de Rogue parvienne à être analysée, elle déclare je rentre mes furets

Comme tu peux l'imaginer, adorable journal, on s'en tape l'occiput de ses furets. Mais nous patientons de longues minutes en imaginant la scène... Jen en récupère un qui étronnait dans un coin. Pour se faire elle se baisse, ce qui doit produire un craquement sinistre dans la pièce. Fond de culotte fragile ou arthrose, je ne saurais dire avec exactitude...ou bien les deux mon général.
Son œil d'aigle en voit un autre qui dansait le tango sur son clavier et un autre qui commençait à pisser dans un pot de fleurs ornementales. Bon la voilà avec sa famille sous le bras. Elle les rentre dans la cage et rapplique en taverne en disant Pourquoi tu ris le Monronron et toi ma didie ?

Nous ne répondîmes rien n'ayant rien à dire non plus. Rogue demande avec assurance tout risques alors amour avez-vous trouvée nos LP ?
Interrogation du regard de son épouse qui met un certain temps à analyser. Non je cherche le bateau Lady et moi-même rigolons, ce qui nous vaut encore Pourquoi voue riez vous deux ? Rogue enchaîne avec conviction mais Amour comment entrerons-nous en Normandie sans nos LP J'en fais mon affaire Amour...et vous deux là-bas... compris hein ! demain travail et réunion le soir en taverne [/rp]
quote="Khlode"]Mercredi 27 octobre 1458, taverne de Bertincourt

[rp]Voilà, après une semaine à quoi tu ressembles, le papier jaunit... tu pues encore plus ! bon sang, t'étais oùùùù ??
J'ai lu un peu ce qui s'est passé depuis tout ce temps, parce que j'ai du mal à suivre. Ben t'as bien vu !! je ne viens presque plus. On passe notre temps sur les routes, à écouter les ordres qui changent sans arrêt... moi j'suis épuisée !!
J'ai à nouveau des crampes dans le ventre, ça m'énerve.
En plus, dans toutes les villes qu'on a traversées, y avait jamais de travail, que la mine !!! Tu parles, dans mon état !

Enfin là je me vais me reposer, les nonnes de Bertincourt m'ont proposé de me laisser reprendre des forces ici. Et j'ai accepté.
Mon mari va me manquer comme c'est pas permis, mais comme il dit, ce n'est ni la première ni la dernière fois...
Bon, je vais te laisser, tant que mes yeux ne coulent pas encore autant que le nez de Jen et de Rogue...
Je vais aller retrouver la 'tite Anais et mon coeur d'amour et leur faire un énorme câlin avant de préparer mes bagages.

Je suis si triste de savoir qu'ils vont continuer le voyage sans moi... mais cette pause va me requinquer j'en suis sûre.
En fait, je suis surtout très agacée de savoir qu'ils vont rentrer à la maison avant moi... grrrr !! J'ai une hâte de me jeter dans les bras de ma Deid, tu peux pas savoir ! retrouver Wou, Prud, et tout le monde là bas... J'en ai les larmes aux yeux.
Et retrouver notre maison à nous, fini la charette, les granges miteuses, les hôtels... notre chez nous !! Rouen on arriiiiiive !!!

Ah, par contre, si j'en prends un ou une évoquer l'idée des journées "tout nu en taverne" à la maison, qu'il se prépare à passer un sale quart d'heure. Il n'en est pas question !!! ça va pas non ?
Laisser mon mari vadrouiller au milieu de jeunettes dévêtues, et puis quoi encore !!

Allez, adieu journal !
Arf j'allais faire une bise sur le bas de ta page je me suis retenue à temps, heureusement !![/rp][/quote]


Dernière édition par jenjitai le Sam 13 Nov - 11:34, édité 1 fois
avatar
jenjitai
Admin

Messages : 494
Date d'inscription : 11/09/2009

Voir le profil de l'utilisateur http://domaine-de-creullet.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

arbre2 Re: Voyage entre amis , les cinqs patrouilleurs vont se faire voir ailleurs

Message  jenjitai le Sam 13 Nov - 11:32

quote="Klomontfuron"]jeudi 28 octobre 1458

[rp]Je te récupère des douces mains de ma femme. Je n'ai pas grand chose à te dire ce matin tu sais. Mais j'ai envie de te narrer tout de même la réunion d'hier soir.

Étaient présents, frère Rogue, son épouse toujours époustouflante d'imprécisions, d'absences de mémoire, d'absence d'écoute, dont les ordres et contre ordres se sont chevauchés allègrement au gré de sa fantaisie. Il y avait aussi l'espiègle Lady...toujours dans les nuages, ne comprenant rien, répondant oui quand il fallait dire non et inversement. Ma marraine et elle sont un peu identiques je pense.

Donc je te résume vite fait les désordres dans l'ordre. Je suis entré en taverne apercevant par une fenêtre embuée, frère Rogue et son épouse enlacés.
Tout d'abord, je ne discernais pas la position de Jen. Ses fesses et son ventre étant de la même importance, je n'ai compris qu'en voyant son doux visage se tourner vers moi.

Je fus accueilli par un bonjour mon fillot...viens là que je te morde...! Un signe d'affection mentale grave chaise elle et d'affection envers l'un des membres inférieurs de sa meute.

Je m'assis en face d'œufs pour bien les examiner. Rogue affichait un sourire amical alors que Jenji affûtait ses crocs de sa langue râpeuse, quand Ladydiane entra et se plaça également en face d'œuf.

Hein ? tu crois que j'ai écrit face d'œuf ? Oui t'as raison, bof pas grave de toute façon tu sais que je ne peux rien effacer. En plus j'en ai pas envie...na. C'est à prendre ou à lécher.

Après les effusions habituelles entre Jen et Lady, je vis la Lady s'asseoir la joue toute baveuse. Je souris en silence. C'est alors que l'auguste voix tonitruante de Jen s'éleva tel un tourbillon ravageur une sorte de tsunami oral, dont nos cheveux furent victimes. Nous étions coiffés pour la soirée.

Vous m'écoutez là les deux guignols ?
OUI CHEF répondîmes-nous en chœur Lady et moi-même. Lady de sa voix de soprano à varier et moi d'une voix de bas Riton (une sous marque).
Bien alors demain pas travail...compris toi le Montkinécoutepaénecomprendrien ?
OUI CHEF
Bon alors tu préviens ta soeur hein !
OUI CHEF dis-je à regrets, sur ce, je m'éclipse pour pigeonner à Anaïs, les ordres tout frais moulus. Et je reviens vite à ma place encore tiède.
C'est à ce moment précis que Rogue pose une question pertinente mais amour arons-nous les LP ? Là, gros étonnement de Jenji...elle se racle la glotte, éructe, bave un peu, s'étouffe, se confond avec une tomate, se prend par la main et disparait dans les méandres inviolables de ses pensées complexes et biscornues.

Pour se donner le temps de réflexion nécessaire à ce que l'information subtile, judicieuse, pertinente et oh combien utile de Rogue parvienne à être analysée, elle déclare je rentre mes furets

Comme tu peux l'imaginer, adorable journal, on s'en tape l'occiput de ses furets. Mais nous patientons de longues minutes en imaginant la scène... Jen en récupère un qui étronnait dans un coin. Pour se faire elle se baisse, ce qui doit produire un craquement sinistre dans la pièce. Fond de culotte fragile ou arthrose, je ne saurais dire avec exactitude...ou bien les deux mon général.
Son œil d'aigle en voit un autre qui dansait le tango sur son clavier et un autre qui commençait à pisser dans un pot de fleurs ornementales. Bon la voilà avec sa famille sous le bras. Elle les rentre dans la cage et rapplique en taverne en disant Pourquoi tu ris le Monronron et toi ma didie ?

Nous ne répondîmes rien n'ayant rien à dire non plus. Rogue demande avec assurance tout risques alors amour avez-vous trouvée nos LP ?
Interrogation du regard de son épouse qui met un certain temps à analyser. Non je cherche le bateau Lady et moi-même rigolons, ce qui nous vaut encore Pourquoi voue riez vous deux ? Rogue enchaîne avec conviction mais Amour comment entrerons-nous en Normandie sans nos LP J'en fais mon affaire Amour...et vous deux là-bas... compris hein ! demain travail et réunion le soir en taverne [/rp][/quote]


Antigone a écrit:Bertincourt, le jeudi 28 octobre 1 458, veille de départ pour Dieppe.

Ah te revoilà enfin, depuis le temps que je te cherche, cher journal dépravé ! Mais, où étais-tu donc passé ? Avais-tu pris la poudre d'escampette, étais-tu resté secrètement dans les mains plus ou moins délicate de l'un de mes amis ou avais-tu subi un nettoyage ... ô combien nécessaire, mais ...... malheureusement pas encore suffisant ???
Difficile de toute façon avec toi d'avoir l'esquisse d'une réponse orale, et même morale, n'est-ce pas ?
Pourtant, je suis sûr que tu aurais tant à me dire sur tes “aller-retour” extraordinaires ...


Après avoir traversé les villes de Péronne et d'Amiens, nous nous sommes installés quelques jours dans la localité de Bertincourt.
Beaucoup d'éléments à noter sur ce gros bourg, dans lequel vivent pas moins de 200 âmes.

Tout d'abord, j'ai enfin pu aller mercredi dernier pour la première fois à une messe, depuis notre départ. Qu'il est sain de rencontrer enfin un curé qui ne glandouille pas !!! Je finissais par croire qu'il n'y avait que Jen et Rogue qui se donnaient corps et âmes pour promouvoir et prêcher la religion aristotélicienne, et qui ne pensaient qu'au bien être de leurs fidèles.

Du coup, mon état de bonheur s'est considérablement amélioré et me voici de nouveau contente de ma situation actuelle !

Ici, le marché est prospère : On y trouve de tout (et même plusieurs espèces de poissons, on y reviendra ! Hihi), en quantité, et à des prix plus ou moins abordables. Les tavernes sont nombreuses, pas moins de 10 tavernes (excusez du peu !) présentes dans ce village, avec dans chacune d'elles des menus variés et équilibrés.
Ca nous change du fameux bolduc et du non moins fameux super bolduc, sortes de poissons compactés et avariés, tous deux infâmes !!!
Mais, à ce moment-là, nous n'avions pas le choix ... C'était ça ou périr !!!

Une taverne, en particulier, a retenu notre attention : “Lieu d'anges heureux, annexe de Cambrai”.
Le jeu de mots m'a bien fait sourire, mais sa particularité ne s'arrêtait pas là !!!
En effet, une grande baignoire avec eau chaude était à notre disposition tous les jours et le mercredi la tavernière servait nue !!!
Nous nous retrouvâmes donc régulièrement dans cette taverne ; chacun voyant l'intérêt qu'il pouvait tirer de ces options offertes ...
Pour la gente féminine et Rogue, c'était la baignoire d'eau chaude qui les attirait, mais pour Mont, c'était la serveuse dans son plus simple apparat qui provoquait l'attrait du point de vue !!! Heureusement, que mon ami Khlo n'a pas eu vent de tout cela, sinon la mer aurait été houleuse !!!
On spéculait ensuite sur les avantages et les inconvénients d'une telle taverne à Rouen.Il y avait ceux qui étaient pour et ceux qui étaient bien entendu contre.

Toujours là-bas, un autre rituel avait lieu : Jen, en tant que chef de meute, se montrait incisive avec Mont, qui lui posait toujours les mêmes questions en faisant mine de ne pas comprendre ses ordres (les ordres dents hauts, bien sûr).
Elle lui montrait donc ses longues dents, puis finissait par le mordre, sous nos yeux éberlués.
Je dis alors à Mont, du coup muet comme une carpe : “ Ne sois pas sot, Mont !!!”

Surpris par cette intervention digne d'une poissonnière, il nous roula des yeux de merlan frit.Hihi !!!

Pour ne pas que tout cela se termine en queue de poisson, on décida de boire quelques bières, n'est-ce pas raie Mont?
Les “santé” se succèdèrent alors, les uns après les autres. La tavernière locale (tu te souviens, celle qui sert nue), apparemment peu adepte des boissons non alcoolisées, préfèra, quant à elle, clamer “Sans Thé”.
Afin de ne pas la contrarier, je lui rétorqua que moi aussi j'étais une “Anti thé” !!! Elle ne put ainsi pas s'entêter davantage ...

Bon, espèce d'hareng saur, je vais devoir arrêter pour ce soir de noyer le poisson avec toi car figure-toi que je dois finir mes préparatifs de voyage !!!
Demain, direction Dieppe !!! J'irai revoir ma Normandieeeeeeeee ...................................
avatar
jenjitai
Admin

Messages : 494
Date d'inscription : 11/09/2009

Voir le profil de l'utilisateur http://domaine-de-creullet.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

arbre2 Re: Voyage entre amis , les cinqs patrouilleurs vont se faire voir ailleurs

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum