Voyage entre amis , les cinqs patrouilleurs vont se faire voir ailleurs

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

default Voyage entre amis , les cinqs patrouilleurs vont se faire voir ailleurs

Message par jenjitai le Mer 10 Nov - 21:54

Montfuron a écrit:[rp]dimanche 12 septembre 1458

Bonsoir cher journal, je m'adresse à toi parce que tu vas être notre seul interlocuteur pendant notre voyage.
Chacun de nous cinq pourra, s'il le désire, venir te parler quand bon lui semble. Je les nomme, Jenjitai et son mari frère Rogue, la si gentille Antigone, Khlode mon épouse et moi-même

Tu as de la chance je voulais te nommer " le Canard " mais j'ai pensé que la chasse d'eau était ouverte...et j'ai oublié de fermer le ro... hein ? non pas celle-là, l'autre chasse.

Je reprends, la chasse au gibier d'eau, là ça te va mieux ? Bon maintenant tu me laisses t'expliquer le pourquoi du comment de ta naissance ce soir.

Nous sommes cinq, unis comme les doigts d'une seule main, à prendre ce soir le chemin de Dieppe.
Ben oui Dieppe c'est pas loin, mais faut déjà y arriver en entier...tu me laisses continuer, sinon j'en ai pour jusqu'à demain matin. Et tu sais que c'est pas facile d'écrire en marchant avec la lune pour témoin.
Au fait de lune, Khlode et moi en avons deux devant nous. Celle de Jenjitai qui porte un coffre sur la tête et celle d'Antigone...

Celle que je préfère ? Non mais ça ne te regarde pas, je suis marié à la dame qui est à mes côtés et dont les yeux brillent aux reflets de l'étoile qui est à l'ouest. Je te la montre, tu la vois ?

Bon, je continue...avant le départ, Jenjitai nous a fait faire un cirque pas possible. Elle trépignait comme une folle, réclamant tous nos écus ou presque. Elle a faillit me mordre, il a fallu que je retourne mes poches pour lui prouver qu'elle étaient vides, tu te rends compte !

Je te passe les détails sur les consignes de Jenjitai. N'emportez pas ceci, pas cela, faites comme-ci, faites pas comme-ça....et gna gna gna...et gna gna gna, en fin de compte, elle se retrouve avec une liquette, déjà douteuse au départ, maintenant toute froissée à force de nous la montrer et nous la reprendre aussitôt. Ben oui elle a dû être belle dans le temps sa liquette, quand elle était neuve, mais ce soir, je te dis pas le chiffon que c'est.

Voilà pour notre départ, les uns partis avant les autres, nous nous sommes tous retrouvés à la sortie de Rouen. Jenjitai et moi sommes partis les derniers. Nous avons trouvé Khlode et Antigone assises à papoter chiffon, sans doute au sujet de la fameuse chemise de Jen. Elles riaient de bon cœur en nous voyant arriver. J'ai vite compris pourquoi.

Jen, qui d'ordinaire a du coffre...en porte un sur la tête et ça fait un drôle de boucan dedans.

Dans deux heures, je vais la relayer. Au fait où est passé frère Rogue ?
[/rp]
avatar
jenjitai
Admin

Messages : 502
Date d'inscription : 11/09/2009

Voir le profil de l'utilisateur http://domaine-de-creullet.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

default Re: Voyage entre amis , les cinqs patrouilleurs vont se faire voir ailleurs

Message par jenjitai le Mer 10 Nov - 21:55

[rp]12 Septembre 1458 la demeure de Jenjitai et Rogue
Retour du marché , transactions , explications , épuisement car faut tout répéter à ses enfants qui comprennent rien

Louisette ? as tu préparé la petite , les bagages tout est en ordre?
Amour ? te manques rien as tu tout bien réglé, faut fermer le bureau et la bibliotheque à clé , on sais jamais des fois qu'il y ai des indiscrets


Charette , prête, embarquement immédiat port... heu non c'est quoi déjà ? embarquement chareteu vivi , c'est bien ça

Sur le chemin,

ah Mont te vla , alors t'a dit quoi , faut écrire dans ton journal , fait voir comment il est ton journal

Mont lui tend un espèce de truc qui ressemblait plus à sa chemise frippée qu'a un journal

"Wouais , mais c'est quoi s'papier ? on dirait du papier tue mouches, heu non ca existe pas , heu on dirait ... du papier à cab... heu non ca existe pas
Bon mince ca ressemble pas à du parchemin çà vila"


La mort dans l'âme elle prit ce truc , machin , chose, sa plume de paon, wouais quoi tu crois pas que j'prends comme lui une vulgaire plume de volaille non ,heureusement qu'elle avait on moins ça dans sa besace

Salut journal de heu... rien du tout
Voilà , te t'expliques pas ce qu'il a fallu que je fasse pour préparer ce foutu voyage, te raconte pas les zazous là , faut vraiment les prendre en main de chez main , j'te jure
et pourquoi que ? et comment que ? et si et blabla
et tu crois que ? enfin bref tu vois journal de mes .... heu de rien du tout
quand j'ai pris la route pour les rejoindre , mes jambes flageolet ,mais non pas les haricots , flagolaient les jambes là tu vois en d'sous moi_
Bon rien que de voir mon époux ca m'a rassuré parceque accompagné du zouzou là j'texplique hein
Bon j'ai ma fille avec moi , mon bien aimé,ma merveilleuse Anti et son épouse à l'aut' la la merveilleuse khlode. tu vois qui ?
Bon c'est pas tout çà faut que je lance le GO
enfin non le top départ, non le départ quoi
Direction Dieppe , bon journal de.. ah non toi je te retrouve demain
[/rp]
avatar
jenjitai
Admin

Messages : 502
Date d'inscription : 11/09/2009

Voir le profil de l'utilisateur http://domaine-de-creullet.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

default Re: Voyage entre amis , les cinqs patrouilleurs vont se faire voir ailleurs

Message par jenjitai le Mer 10 Nov - 21:56

Khlode a écrit:Lundi 13 septembre 1458, dans l'après-midi

[dans une taverne dieppoise déserte]

[rp]Mont m'a confié son journal, m'expliquant qu'il fallait qu'on raconte...
Alors je vais raconter.

Bon, par contre, commencer par "cher journal", ça me... je trouve ça... comment dire... heu... bon, d'accord, d'accord ! d'accord !!!

Cher Journal,

Voilà, t'es content ?!
Et ne t'avise pas de me répondre sinon...
Dis donc, t'es tout doux toi... ça me donne des idées... bon, on verra plus tard.


Alors voilà, j'ai quitté Rouen pour la première fois...
J'étais très partagée... l'angoisse de partir, les dangers de la route, mais surtout quitter le nid douillet de notre ville, nos amis... notre chez nous en fait.
Et puis, je suis si contente de faire ce voyage ! C'est vrai que nous avions très envie de bouger un peu. Bon, Mont est là, je suis tranquille.
De toutes façons, sans lui je ne serais pas partie.
C'est un peu notre voyage de noce, même si les noces sont déjà loin... le temps passe si vite !

Anti nous accompagne, j'en suis très heureuse, je l'adore Anti.
Pour elle aussi, c'est son premier voyage.
Bon, oui, Jen aussi, je l'adore. Elle est comme ma mère.
heu...
Non, sans commentaire.

J'ai bien senti qu'on fatiguait Jen avec nos questions, Anti et moi, mais des questions, on en avait tellement ! Et puis, ça fait des mois qu'elle nous dit oui, on partira, on partira... et hop, du jour au lendemain, allez zou on part !! ben oui mais on n'était pas prêts nous !
Il a fallu aller fermer la boulangerie de Mont, mon moulin, vérifier qu'on avait bien tout pour le travail dans nos champs... et fermer la maison aussi ! Et s'organiser pour le chat, le laisser aux voisins.
Tu parles d'une préparation !
Et sa chemise, à Jen !!!
On se l'est tous arrachée.
Elle a intérêt à en prendre soin de sa chemise, sinon gare à elle ! De toutes façons, elle est moche cette chemise.

Sacrée Jen. Quelle patience elle a eue avec nous ! C'est ma Grande Dame Jen.
Elle nous a tout maché, tout expliqué en long, en large et en travers. On avait une question à chacune de ses réponses... hihi !
Ben quoi, on avait besoin d'être rassurées, nous.

En tous cas, chez eux, on sait bien qui porte la culotte... D'ailleurs on sait que Rogue voyage avec nous, mais... on ne l'a pas vu... il doit être parti devant en éclaireur... ou faire le ménage derrière nous... J'ai vu Jen jeter plein de trucs par terre. Par politesse je n'ai pas regardé, tu penses bien ! Elle a dit qu'elle avait plein à manger pour tout le monde... tu parles, si elle dévore tout en route... tu m'étonnes qu'elle n'a jamais faim quand on s'arrête manger !


Ce matin on s'est réveillés aux portes de Dieppe, dans une grange abandonnée. On était bien, au milieu de la paille.
D'ailleurs, je ne sais pas si Rogue a dormi avec nous, sinon ben c'est Jen qui ronfle et dort la bouche ouverte... En tous cas, on n'a pas eu de moustiques.

A nouveau ce matin je n'ai pas pu manger, rien pu avaler. La moindre odeur me soulève le coeur. Décidément, le vin, ou le fromage de Gerviot, ou les deux, ça m'a fait bien du mal je crois. Dommage, il était excellent, son camembert coulant.
L'autre jour aussi j'ai été malade au lavoir, mais c'était sûrement à cause du sang de Deid. Naaan, pas de son sang à elle, de celui du tablier de Charpente ! J'avais la tête qui me tournait et l'estomac qui menaçait de remplir le lavoir, c'est pénible.
Heureusement que Mont est boulanger, ça tâche moins !

N'empêche qu'après, j'ai faim jusqu'à ce qu'on s'arrête pour casser la croûte.
Je suis sûre que Mont entend mon estomac gargouiller... mais bon, il ne dit rien, il me prend par les épaules et me sourit. Il est mon roc.

Sauf quand il doit porter le coffre de Jen... j'en ai mal au dos pour lui.
Quelle idée ! emporter autant. Après, elle nous dit, oui, faut rien prendre avec vous à cause du bateau, pas d'encombrement, tout ça tout ça... regarde-la ! forcément, on ne peut plus rien emporter, nous.

Et puis c'est facile, Rogue se cache, comme ça il ne porte rien lui !
Anti et moi on est trop fragiles toutes les deux. Porter autant ça nous casserait, on n'arriverait pas au port !
Et puis ça m'arrange. J'aime pas porter des trucs sur ma tête.

En parlant de port ... Dieppe... bon.
Ben j'avais hâte d'y être, visiter les tavernes, les imaginant noires de monde... voir la mer ! ahhh la mer.
Bon, ben je l'ai vue.
Sentie aussi.
Du coup je suis retournée en taverne. Au moins, je suis tranquille pour écrire !
Ce matin, on s'est retrouvés avec Mont dans une taverne, avec une connaissance de Jen, Pasti. Elle nous vantait les mérites du Meilleur Calva de Normandie... pfff tu parles. Y en avait pas une goutte ! Même pas moyen de savoir.

De toutes façons, tout le monde est jaloux, c'est à Rouen qu'on a le meilleur !
J'ai dit à Pasti qu'on avait emporté des fioles, sans le dire à Jen sinon elle les aurait prises aussi... mais on ne les a pas ouvertes, on se les garde pour le pays Anglois, au cas où...
Je les laisse aller en taverne ce soir sans moi, je suis déjà fatiguée... ça ne me ressemble pas pourtant. Et j'ai mal au dos, et aux pieds... partout en fait. Alors je vais aller me reposer parce qu'on repart ce soir.

Cette nuit, on traverse la frontière, on passe en pays artois.
Je croise les doigts, les orteils, tout ce que je peux croiser. Même mes cheveux sur ma tête.
Chaque nouveau pas nous éloigne de chez nous, je ne regarde pas en arrière, mais ...
Le pays artois, c'est déjà l'aventure pour moi !
Mais bon, Jen a dit nan nan, tout se passera bien...
Alors si Jen l'a dit...
Et puis, elle a sa fille avec elle, la jolie petite Typhaine. Elle est drôlement sage, on ne l'entend presque jamais. S'il y avait le moindre risque, elle ne l'aurait pas emmenée.
Quoique...


Allez, je range la plume dans le pli du journal, et je vais aller m'allonger un peu.[/rp]
avatar
jenjitai
Admin

Messages : 502
Date d'inscription : 11/09/2009

Voir le profil de l'utilisateur http://domaine-de-creullet.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

default Re: Voyage entre amis , les cinqs patrouilleurs vont se faire voir ailleurs

Message par jenjitai le Mer 10 Nov - 21:57

[rp]lundi 13, mardi 14

salut toi ,

Bon nous somme tous les cinqs bien arrivés à Dieppe, mazette tu vois ville morte de chez morte , pas un chat

heu... si moi, et les autres ceux qui me filent le train,du coup ben j'ai attiré les matous et les matouses du coin, oh!!!! et ma marraine de coeur
J'ai été si surprise de la voir, j'mattendais point tu sais

Le bonheur j'te jure, du coup ben je lui ai dit de nous suivre , elle nous rejoindras demain

Par contre journal tout de même une petite tritesse, Pitt est venu nous rejoindre, heureusement que mon époux n'était pas là
On aurait dit qu'il était possédé par la Créature Sans Nom, je ne t'en dit pas d'avantage celà me peine

Bon ensuite j'ai rejoint mon époux et Mont qui m'attendais déjà sur la charette , on a vite filer, on a retrouvé Kholde et Anti qui papotait assise sur un caillou, on les as embarqué mais j'ai du gronder Mont il prenait toute la place

Chemin faisant , clopin , clopant, oh , une envie de vomir, pas pu me retenir je t'ai envoyé une gerbe de chez gerbe sur Mont comme Khlode est toujours collée a lui , ben elle s'en est pris aussi
Du coup elle aussi à vomit
Wouah , ca empestait dans la charette le pire était pour ANTi, mais elle a gardé son calme et nous à bien aidé

Comme d'habitude mon mari très attentioné c'est occupé de moi , me suis changée derrière un buisson et j'en ai profité pour faire un tit pissou

"AIEEEUUUU? mais c'est quoi çà "

Tu devineras jamais sous moi des piquants, j'ai fait pissou sur un hérisson , l'était pas content du tout mais du tout

J'ai vite appeler mon bien aimé , qui n'en croyait pas ses yeux, mais m'a sauvée d'une mort certaine
bon vila , la nuit fut vite passée nous vla tous a bertincourt
[/rp]
avatar
jenjitai
Admin

Messages : 502
Date d'inscription : 11/09/2009

Voir le profil de l'utilisateur http://domaine-de-creullet.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

default Re: Voyage entre amis , les cinqs patrouilleurs vont se faire voir ailleurs

Message par jenjitai le Mer 10 Nov - 21:58

Khlode a écrit:Mardi 14 septembre 1458, midi, Bertincourt.

[rp]Haaaaan ! je t'ai récupéré, pauvre journal, dans un état !!
regarde-moi ça... J'ai bien peur que les tâches là, ça ne soit pas de l'eau...
Imagine-toi un peu, tu nous aurais vus hier soir... ah ben oui chui bête, bien sûr que tu nous as vus...

Anti et moi on attendait gentiment à la sortie de Dieppe, on papotait, faisant nos petits commentaires sur Dieppe...
Mont, Jen et Rogue nous on ramassées en route, nous voilà tous en charette !
Je discutais avec mon petit mari chéri et Anti, pendant que Jen dorlotait sa fille, et que Rogue menait la charette. Je regardais Jen en face de moi, quand je l'ai vue tout-à-coup devenir toute... verte je crois.
Et alors, plutôt que se retrourner vers la route, la voilà qui nous explose tout ce qu'elle avait ingurgité dans la journée !! je ne fais pas la liste, c'est trop long...
Mont a pris le plus gros, et j'ai écopé de quelques éclaboussures. Mon Dieu quelle odeur !! c'était abominable...
Rogue a vite arrêté la voiture, mais c'était trop tard... je n'ai pas été capable de me retenir... hooolàlàlàlà... j'étais pliée en deux, j'ai tout mis sur mes chausses.

Heureusement qu'il y avait un cours d'eau, je suis vite allée me laver, me rincer la bouche... J'ai le ventre comme un gros caillou, aussi douloureux.
J'ai réussi à laver mes chausses aussi, mais le temps qu'elles sèchent, me voilà pieds nus.
J'ai pris la chemise de Mont pour la rincer. Bien vu Jen, avec les "on prend rien avec nous", j'ai même pas emmené de quoi faire la lessive ! Bah, j'ai un petit morceau de savon pour nous, je frotterai demain, on aura le temps, la patronne a décidé qu'on restait un jour à bertincourt... sans doute parce que ça rime ?

Pendant qu'on se lavait avec Mont, on a entendu Jen hurler et appeler son mari au secours... on a eu un peu peur, les brigands tout ça... mais non !
Une histoire de hérisson qu'elle voulait mettre dans sa culotte, j'ai pas bien compris. Bah, elle fait ce qu'elle veut. Maintenant qu'elle attend un autre bébé, elle ne veut peut-être plus des visites de son mari ?
Drôles de moeurs... mais je l'aime trop pour lui dire...

Nous avons finalement repris la route, la charette avait des relents désagréables mais bon, on a toute la journée pour laver tout à grande eau.
Pauvre Anti, elle était navrée... je ne sais pas comment elle a fait pour rester calme.
En tous cas, Mont et moi on ne s'assoit plus en face de Jen, ça c'est sûr !

Bon, Mont et moi allons nous promener un peu, visister la ville. Il y était venu déjà au printemps, quand il faisait du commerce, et y a encore des amis... peut-être va-t-on les rencontrer ?
Mes chausses sont encore un peu humides, ça fait sploutch-sploutch quand je marche...

Et puis j'ai faimmm ! pas encore pu manger ce matin, rien ne passe.
Je mets ça sur l'air marin, ou le voyage, je ne sais pas...
Bon, je te range dans la besace de Mont, sinon il va encore dire que je prends toute la place...[/rp]
avatar
jenjitai
Admin

Messages : 502
Date d'inscription : 11/09/2009

Voir le profil de l'utilisateur http://domaine-de-creullet.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

default Re: Voyage entre amis , les cinqs patrouilleurs vont se faire voir ailleurs

Message par jenjitai le Mer 10 Nov - 21:59

Montfuron a écrit:[rp] mardi 14 septembre 1458

Ahhhhhh notre cher journal, que ferais-je sans toi, ma mémoire vive des faits divers qui jonchent notre parcours.

Je vais commencer par le début, c'est à dire notre chemin vers Dieppe. Ah! J'aurais mieux fait de marcher aux côtés du frère Rogue. Tout d'abord, pour monter dans sa charrette, Jen n'y voyait rien du tout et pour grimper dans la charrette sans palan, ce fut tout un cirque. Je ne vais pas m'étendre sur le sujet....je suis marié. Mais je dois tout de même t'expliquer un peu.

Jenjitai archidiaconesse n'est pas une alpiniste accomplie, loin s'en faut. Elle s'est agrippée à la jambe d'Antigone, qui sous le poids, commençait à glisser fâcheusement. Voyant la situation devenir délicate, Khlode a attrapée une main de jen et tirait de toutes ses forces. Rien n'y faisait.
Je suis vite descendu et j'ai chastement poussé Jen par les fesses. Une fois hissée et à plat ventre, elle a commencé à râler...pour changer. Je suis vite remonté dans la charrette pour aider Jen à se relever et là...titubante, elle me marche dessus croyant me pousser.

Ne voyant pas de place libre, elle s'en fait une confortable en poussant les autres. Je ne te dis pas les pieds écrasés, nous devons avoir les pieds plats maintenant. J'ai la malchance de me trouver en face de Jen qui, en femme féconde, prévoit...comment te dire....une nouvelle portée. Rogue, en homme prudent, préfère marcher aux côtés du cheval.

Les cahots du chemin commencèrent à travailler l'estomac de tout le monde, mais Jen, désirant être toujours en tête, ouvre le ban sans prévenir ni se retourner...

Khlode commençait à peine à s'endormir, la joue sur mon épaule, quand un geyser abondant vint s'écraser sur moi...bon j'ai vite compris, demain Antigone prendra ma place.

Il a fallut s'arrêter pour se changer et tout nettoyer. Khlode en avait pris pour son grade aussi. Heureusement que Typhaine était à côté de sa mère, ça ne l'a même pas réveillée, elle a juste fait une grimace sans doute à cause de l'odeur. Et voilà ma femme qui a des hauts le cœur aussi, mais a la bonne idée de se pencher devant elle. Je commence à me poser des questions....Khlode a de plus en plus souvent mal au cœur...!

Bon arrêt...tout le monde descend. Jen s'éclipse derrière un buisson et recommence à crier... Khlode trouve un ruisseau et se lave. Elle rince aussi ma chemise et mes braies. Je me rince aussi.
On remonte tous, mais Rogue vient pousser sa femme et semble y trouver un certain plaisir. Rogue connaissant bien la topographie de son épouse a dû mettre le doigt au centre de la mappemonde...Jen est montée avec le sourire. Nous sommes repartis, l'estomac vide pour certaines que je ne vais pas nommer. En dehors de Rogue et du cheval tout le monde a fini par dormir.

Dès l'aube, nous sommes passés devant un élevage de porcs. Antigone, réveillée par les grognements a cru bon de dire « Écoutez...le porc salue »

La ville de Bertincourt fut rapidement visible derrière une brume légère. L'air commençait à fouetter la morue pas fraîche, ce qui me fit penser à Laveternate.

Jen veut nous faire prendre un rafiot le 15. Je le souhaite solide et pas que beau.

Je te laisse un peu, journal confident. Tiens il y a une tâche, tu manges comme un porc ou quoi ?
[/rp]
avatar
jenjitai
Admin

Messages : 502
Date d'inscription : 11/09/2009

Voir le profil de l'utilisateur http://domaine-de-creullet.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

default Re: Voyage entre amis , les cinqs patrouilleurs vont se faire voir ailleurs

Message par jenjitai le Mer 10 Nov - 22:03

Montfuron a écrit:[rp] mercredi 15 septembre 1458

Je reviens te prendre en main, cher journal....j'ai les mains propres....alors les tâches c'est pas moi hein ! Non, je ne te demande pas de dénoncer, mais quand même, tu n'es pas très présentable...

Je vais faire avec.... Alors aujourd'hui 5 pigeons
2 de mon épouse
1 de jenjitai
1 de Lave
1 de Ladydiane

je ne compte pas ceux envoyés...
Ce matin en taverne, les consignes de Jen sont « vous pouvez manger » et demain vous mangerez sur le bateau. Bien chef...ce soir je lis son pigeon « ne mange pas, attend d'être sur le bateau »...bahhhhhhhhh trop tard, j'ai mangé une miche en caressant celles de ma femme.

Au fait de bateau, comme je ne dois pas travailler pour l'embarquement, curieux de nature, je suis allé faire un tour sur le port. Pas moins de deux bateaux et une jonque. En lisant les noms je devine...un anglois, un chinois ou japonais c'est les mêmes, ils bouffent du riz et sont jaunes, et un sans doute scandinave.
Entre les trois lequel choisir ? Connaissant Jen qui parle toutes les langues y compris celle qui sert à Rogue, je me sens attiré par la jonque. Je la regarde bien en pensant que si je monte la-dessus je vais être constipé pendant une semaine. Je comprends pourquoi jen aurait choisi ce rafiot...elle qui ne mange que du poisson, pour devenir intelligente...veut se colmater le bidou avec du riz.

Pourquoi tu me demandes ça...ben oui elle ne mange que de la morue....attends, tu permets... j'ai tout reçu sur le plastron avant hier, alors l'odeur hein...arrête.

J'espère que le capitaine soit un mandarin et qu'il soit venu avec sa femme, la mandarine..hihi, tu vois pas qu'elle s'appelle Clémentine...on n'aura pas de pépin pour la traversée.

Cet après midi, j'ai retrouvé mon épouse qui trainait, comme à son habitude, en taverne. Elle m'attendait, soit... Cette délicieuse créature, s'il en est, me demanda de l'accompagner au port. Elle voulait embarquer immédiatement. Elle craignait de tomber de la passerelle.
En époux galant, je l'ai accompagnée à regret. Sa compagnie m'est tellement agréable...tu comprends ? Enfin, ce que femme veut...le mari obtempère sinon ce soir c'est la migraine assurée.

Je te laisse un peu, journal bien aimé. Je retourne en taverne pendant que ma femme ne me voit pas.
J'ai hâte de retrouver le reste de la troupe.
[rp]
avatar
jenjitai
Admin

Messages : 502
Date d'inscription : 11/09/2009

Voir le profil de l'utilisateur http://domaine-de-creullet.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

default Re: Voyage entre amis , les cinqs patrouilleurs vont se faire voir ailleurs

Message par jenjitai le Mer 10 Nov - 22:04

Antigone a écrit:A Bertincourt, le mercredi 15 septembre 1 458


Ah te voilà enfin, fameux journal si on peut dire ainsi !!! Ca fait déjà trois jours que je cherche à mettre la main sur toi !!! Mont m'avait bien parlé de toi, mais je ne m'attendais pas à te trouver ... comment dirais-je? ... dans un tel état !!!

J'ai pourtant l'habitude de voir dans mon bureau rouennais des tas et des tas de cahiers sur mes étagères, mais toi, tu es vraiment spécial ! Je n'avais jamais rencontré un carnet comme toi, sans compter non plus sur ton odeur particulière également bien typée, proche du musc !!!

Maintenant que je te tiens, je ne vais pas te lâcher de sitôt !!! Heureusement pour toi que j'ai une assez bonne mémoire, sinon tu aurais passé un mauvais quart d'heure, foi d'Antigone !!!

Voilà, je me souviens ...


A Rouen, le dimanche 12 septembre, veille de notre départ


Ca y est !!! Cette fois-ci, c'est la bonne !!! Depuis plusieurs jours, Jen me parlait de ce départ, mais il était sans cesse repoussé ... Du coup, je me posais des tas de questions ! Est-ce qu'un jour je franchirais enfin le pas ?

C'est vrai que j'ai toujours vécu à Rouen et ce futur voyage provoque en moi un mélange à la fois d'anxiété et d'excitation.
Mais, c'est avec un grand soulagement que j'avais appris que je serai plus que bien accompagnée avec quatre villageois de choc !!!


Tout d'abord, il y aura Jenjitai, notre Diaconesse de Rouen, qui est pratiquement une mère pour moi !!! Elle sera accompagnée par son mari Frère Rogue, Curé de Rouen et homme discret mais toujours de bons conseils. Je pourrai aussi profiter de leur vécu du monde, qui nous entoure ...
Avec ces deux-là, je suis sure qu'Aristote veillera toujours sur nous !!!
Ensuite, il y aura aussi Mont et sa douce femme Khlode qui seront aussi de la partie. Ils sont plus jeunes et plus fougueux !!!
Mont, le gars des bons mots, est l'un des villageois en qui j'ai toujours eu le plus confiance ; quant à Khlo, c'est tout simplement mon amie d'enfance avec qui j'ai partagé tant de secrets !!!


Dans l'après-midi, s'engage un drôle de ballet. Jen a la bonne idée de nous proposer des essayages d'une seule chemise. Peut-être, veut-elle la tester sous toutes les coutures ? Cette épreuve s'avère plus que délicate pour Rogue et Mont, un peu enrobés. Allez, du balai !!! finit-elle par leur dire. Les filles, quant à elles, défilent avec grâce !!!
Ce curieux manège finit par nous faire tourner la tête à Khlo et à moi !!!


Juste avant de partir, coup de théâtre !!! Notre bourgmestre actuelle Natmoula me prévient que le dénommé Ambitio, qui devait la remplacer au poste de Tribun renonce à son engagement. Je suis contrariée par cette situation et je comprends la colère de Nat. Je fulmine avec elle contre ce personnage sans parole.Vais-je devoir rester à Rouen à la dernière minute ? m'interroge -je. Je lui suggère pour ce poste les noms de Wou et de Flo, qui sont elles dignes de confiance.

Jen me donne les derniers sermons et elle sert Mont de près des fois qu'il retourne en taverne pour boire un dernier verre de Calva !!!


Cette fois-ci, le moment tant désiré est arrivé, je me lance dans l'exploration de nouvelle contrées. Mes amis, à mes côtés, me rassurent sans cesse.


Lundi 13 septembre


Ma toute première sortie du cocon rouennais ne s'est pas trop mal passée, mon appréhension initiale se dissipant graduellement.

Mont a bien tenté de me faire quelques blagues vaseuses pour me faire peur, mais pas de trouille chez moi !!!

Jen ensuite doutait de mes talents de marcheuse. Elle me surveillait du coin de l'oeil et me demandait constamment de monter dans la charrette. Une vraie mère poule, cette Jen !!! Elle pensait même que je marchais pieds nus !!! Où a-t-elle été chercher cela ? Je me demande si parfois elle ne boit pas en cachette !!! Calva caché dans son coffre? Je me demande ... Non, mais !!!

Rogue préfère prendre un peu de distance par rapport à notre groupe pour le moins bruyant. Le moins qu'on puisse dire, c'est que nous ne passons pas inaperçus dans la campagne normande !!!

Ma relative sérénité me surprend moi-même ! Je ne pensais pas m'en sortir aussi bien ! Mon enfance, menée à la dure et à la baguette, a donc finalement eu du bon !!!

Celle qui m'inquiète, c'est Khlo ! Elle n'a pas l'air du tout bien dans son assiette !!! Je lui propose quelques petites potions, issues de ma bourse de voyage, mais ça n'a pas l'air de faire de l'effet. Son mal m'intrigue ... J'espère qu'il n'est que provisoire !!!

Arrivée à Dieppe, le village me paraît vide comparé à Rouen.
Khlo préfère se reposer du voyage. C'est pour elle également son premier. Notre initiation se poursuit ...


Comme activité, je prends le temps de lire quelques parchemins et à force de lectures, j' améliore mes capacités intellectuelles (+1 point d'intelligence) !!!

Un peu plus tard, je retrouve Jen, Mont et Rogue en taverne. Là et lasse du voyage, je rencontre la seule Dieppoise présente Ladydiane. Jen m'apprend qu'elle est sa marraine. Je suis émue !!!

Dieppe n'est qu'une étape d'une journée pour nous tous. On s'apprête déjà à repartir. Prochaine destination, Bertincourt !!!


Mardi 14 et mercredi 15 septembre


Il s'en est passé des bonnes sur la route qui nous menait de Dieppe à Bertincourt.
Tout d'abord, Jen a tout renvoyé son repas de la veille sur Mont, qui ne faisait pas le malin du coup cette fois-ci ! Heureusement que je n'étais pas en face de Jen !!! Il s'en est fallu de peu !!!
Khlo et Mont en ont profité pour s'adonner à divers jeux d'eau, à moins que ce ne soit des jets d'eau !!!
Pendant ce temps-là, je me désaltérais, tout en me souciant de la santé de Jen.
Décidément, après Khlo, c'était le tour de Jen !!!
Pourvu que ce ne soit pas mon tour demain !!! pensai-je alors, inquiète.


Mais ce n'était pas tout, Jen voulant ensuite assouvir un besoin sans doute pressant, eut la mésaventure de s'asseoir sur un hérisson !!!
Qui l'eut cru ???
Hé oui, Jen, qui s'y frotte s'y pique !!!
Nous sommes tous allés au secours de Jen, les fesses à l'air et sautillant comme une puce dans tous les sens.
Nous avons laissé Rogue bien sûr s'occuper des soins plus intimes.


Bertincourt se tenait là maintenant devant nous. Nous avons tous pris un repos bien mérité, surtout après les derniers événements.
Ce village était bien plus vivant que Dieppe et les rencontres y étaient plus fréquentes.
Jen nous a présenté le bourgmestre très accueillant de la localité et nous avons décidé de demeurer une journée de plus dans ce petit village agréable.


Ce soir, nous embarquons tous pour l'Angleterre dans le port de Bertincourt. Jen nous a donné ses dernières recommandations !!!
Le bateau se nomme "le Nikzesi" et l'armateur, Yoshilas.
J'espère que la traversée se passera bien pour chacun de nous !!!
avatar
jenjitai
Admin

Messages : 502
Date d'inscription : 11/09/2009

Voir le profil de l'utilisateur http://domaine-de-creullet.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

default Re: Voyage entre amis , les cinqs patrouilleurs vont se faire voir ailleurs

Message par jenjitai le Mer 10 Nov - 22:05

[rp]Salut toi , mais tu pues berkkkk

Bon ben rien de spécial à te raconter à si
Ma fille a pleurer sans arrêt pas moyen de la calmer , sans doute les cahots de la charette lui manquait

J'ai rencontré pas mal de gens dont connus et inconnus , fait des transactions, ouais je sais je perds pas le nord
Le premier qui rit je le mord
toi avec

Rogue est resté à l'auberge avec Tiphaine, moi en vadrouille comme d'habitude
Ma marraine nous a rejoins, et a pu embarquer avec nous , je suis contente

Khlode je l'ai vue dans la journée , elle est bien palôte vous le dit elle à un polichinel dans l'tiroir , elle le sait pas encore mais le saura surement un jour

Alors moi je te dirais pas le nombre de pigeons que j'ai reçu ca serait trop, l'aut zig il a pas grand chose a te dire pour ça ...

dit journal , un truc bizarre, j'ai embarqué , le cptaine du bateau a dit que la tav serait fermée , ben non elle etait ouverte si j'avais su
suis entrée et me suis mise à parler toute seule , c'est grave docteur ?
Puis non ma marraine m'a rejoint juste ou je partais , on a encore papoter un peu

Bon j'men va te laisser mon mari m'attends dans la cabine , la petite aussi j'espère qu'elle sera sage, moi pas ...

t'as quelque chose à dire ?, fait gaffe ...
[/rp]
avatar
jenjitai
Admin

Messages : 502
Date d'inscription : 11/09/2009

Voir le profil de l'utilisateur http://domaine-de-creullet.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

default Re: Voyage entre amis , les cinqs patrouilleurs vont se faire voir ailleurs

Message par jenjitai le Mer 10 Nov - 22:06

Montfuron a écrit:[rp]mercredi 15 septembre 1458 22 h 30

Ben oui c'est encore moi...ça te dérange..ha! bon..tout le monde a le droit de venir quand il veut...alors tu me laisse t'expliquer.

Tout d'abord en montant sur le bateau, j'ai entendu des craquement bizarres...bon c'est du bois et le bois flotte. Je cherche la cabine dans laquelle se trouve Khlode.

J'ouvre des portes et les laisse ouvertes, ça sent pas bon la-dedans. Faut aérer un peu sinon avec le roulis, les dames vont gerber toute la nuit et on va entendre l'eau courante passer toute la nuit dans la coursive.
Quoi une coursive...ben c'est un couloir, mais dans un bateau, comme la poupe et la proue ça n'existe que sur un bateau. Rhooo faut tout t'expliquer à toi...attend, je te cherche un exemple... bon la poupe c'est comme les seins d'une femme, donc le devant et la proue le derrière. Ah oui il y a une sirène accrochée à la poupe du bateau...à quoi sert-elle ? Attends je cherche....ben c'est pour siréner quand il y a de la brume. Et là où on va doit y en avoir un paquet de brume. Bon maintenant tu me laisses écrire.

La dernière porte est donc la nôtre...je vois cloué sur la porte « do not bother waiting for my husband » Je ne comprends rien, mais comme je sais que Khlode parle l'anglois comme elle fait la cuisine, c'est-a-dire à la perfection, je suis certain de ne pas me tromper.
J'ouvre doucement et je vois ma Khlode endormie en position fœtale, le pouce dans la bouche et l'index sur le nez. Je souris.
Je m'approche sans faire de bruit. Une lanterne se balance lentement, les ombres aussi, en sens inverse. Je m'assieds doucement sur le bord de la couche et je la regarde dormir.
Elle est belle ma femme, je suis un mari comblé.
Je vais me coucher derrière elle et nicher mes lèvres sous ses cheveux, dans le cou. La main de mon bras libre posé sur son ventre, je m'endors au rythme des battements de son cœur en pensant à tout ce qui nous attend pendant ce voyage.
[/rp]
avatar
jenjitai
Admin

Messages : 502
Date d'inscription : 11/09/2009

Voir le profil de l'utilisateur http://domaine-de-creullet.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

default Re: Voyage entre amis , les cinqs patrouilleurs vont se faire voir ailleurs

Message par jenjitai le Ven 12 Nov - 11:07

rp][b]ho Journal, journal, finalement je suis contente de te retrouver on t'avais perdu mais on t'as retrouvé quel bonheur

Me suis attachée à toi quand même bizarre ça

Bon ben tu sais quoi j'ai tout noté sur des parchemins , je vais te les faire voir mais pas aujourd'hui suis fatiguée

On a du faire du forcing pour débarquer , tu sais quoi finalement les Anglois sont pas si fair play que çà
Deux jours on a attendu pour avoir l'autorisation de débarquer
J'ai demandé au capitaine de forcer le débarquement non mais
On allait pas rester des lustres à poireauter sur le bateau tout de même

avatar
jenjitai
Admin

Messages : 502
Date d'inscription : 11/09/2009

Voir le profil de l'utilisateur http://domaine-de-creullet.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

default Re: Voyage entre amis , les cinqs patrouilleurs vont se faire voir ailleurs

Message par jenjitai le Ven 12 Nov - 11:09

Antigone a écrit:Samedi 18 septembre 1 458

Ah te revoilà toi, journal dégradé et malodorant !!! A ta décharge, tu passes de main en main. Mais, maintenant que je te tiens bien en main, je te garde jusqu'à demain !!!

Depuis jeudi, nous sommes sur le bateau "Nikzesi" pour rejoindre l'Angleterre. Que le temps de traversée me semble long ...
Je pensais qu'en deux jours nous aurions posé pied à terre chez les Anglois, mais ce soir ce n'est toujours pas le cas! Nous sommes pourtant bien arrivés à bon port! Ca m'inquiète un peu cette histoire-là ... De là, à ce qu'on nous mène en bateau, il n'y a qu'un pas que je n'oserai pas franchir !!!


Pendant ces trois jours, nous avons tous trouvé des occupations pour tuer le temps.

Ensemble, nous nous retrouvions régulièrement dans le mess Milsabor pour discuter, parfois en compagnie du capitaine Yoshilas.
Les menus ne sont pas très variés ; c'est le moins que l'on puisse dire. Nous avons le choix entre "le Bolduc" ou "le Maxi Bolduc poisson". Peut-être que ça tient au corps, mais je n'aime trop pas ce mets sans saveur.


Après quelques tensions au sein de leur couple, Jen et Rogue se sont de nouveau rapprochés et ont passé de longs moments à l'avant du bateau pour observer les étoiles lors de ces dernières douces nuits.
Je trouve ça très romANTIque, pas toi?
En plus, ils se disent des poèmes au clair de la lune, mon ami ... Peut-être qu'ils vont se la décrocher, qui sait?


Mont poursuit ces jeux d'eau avec Jen et ses histoires d'O avec Khlo. Il devrait mettre un peu d'eau dans son ... Calva, le bougre !
Khlo, de son côté, connaît toujours des nausées. Pour bien la connaître depuis longtemps, je ne pense pas qu'elle souffre seulement du mal de mer ... Affaire à suivre !!!


Quant à moi, j'ai supporté assez bien le trajet maritime. En revanche, cette odeur de poisson permanente m'inconforte ! Une de ces odeurs de morue à longueur de journée, je n'en peux plus !!!
Je continue de prier chaque jour pour nous tous et pense qu'Aristote m'entend en nous protégeant ! J'ai eu beau chercher une chapelle sur le bateau, je n'en ai point trouver ; alors, mes exercices quotidiens se déroulent dans ma cabine.


En parlant de cabine, j'ai du mal à trouver de temps en temps le sommeil car des bruits étranges émanent de la cabine de Khlo et Mont. Des sortes de grognements !!! Au début, je pensais que c'était les nausées de Khlo, mais ces bruits sont beaucoup plus graves et plus rauques !!! Je me demande ce qu'il se passe et je n'ose pas aller voir. J'espère que ce n'est rien de facheux !!!

Dimanche 19 septembre 1 458

Je pensais débarquer aujourd'hui en terres angloises, mais nous sommes toujours sur "le Nikzesi".
Pourtant, le capitaine a déployé la passerelle ...


Du coup, une journée de plus à manger le fameux "Bolduc" et à respirer cette odeur de poisson insoutenable !

A demain, peut-être pour d'autres aventures sur la terre ferme, si Aristote le veut bien entendu...
avatar
jenjitai
Admin

Messages : 502
Date d'inscription : 11/09/2009

Voir le profil de l'utilisateur http://domaine-de-creullet.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

default Re: Voyage entre amis , les cinqs patrouilleurs vont se faire voir ailleurs

Message par jenjitai le Ven 12 Nov - 11:10

Klomontfuron a écrit:[rp]mercredi 22 septembre 1458

Bonjour journal de mes cinq...Oui de mes cinq amis de voyage, puisque nous étions tous les cinq coincés sur ce rafiot depuis l'embarquement.

Cependant nous sommes bien arrivé à bon port, mais la passerelle n'était toujours pas abaissée, ce qui veut dire que le capitaine Yos n'avait pas reçu l'autorisation d'accoster.
Avant hier mon épouse et moi même avons encore dû manger du bolduc, cette sorte de rouleau oriental qui se déroule tout seul dans l'estomac et donne l'impression de ne pas avoir l'estomac vide. Pourvu qu'il se dissolve dans l'estomac et que nous ne le retrouvions pas intact à la sortie...

Le chef de port anglois devait siroter une eau chaude dans un coin de taverne, ou bien il accomplissait les tâches ménagères que sa matrone de femme ne voulait pas faire. J'aime à imaginer cette femme en robe de chambre, calée dans un fauteuil devant une cheminée, des papillotes dans la crinière a les jambes écartées pour s'aérer entre les deux gros orteils et pourquoi pas fumant une sorte de cigare infecte parfumé à la menthe.

J'étais sur le pont du navire aux côtés de ma femme et de nos amis. Je tenais Khlode par l'épaule. Nous regardions les buveurs d'eau chaude déambuler lentement, comme fatigués de ce qu'ils n'ont pas à faire. Quelques uns s'arrêtaient et nous regardaient, curieux de voir des touristes venir chez eux.

Un enfant avait même tiré la langue à l'un d'entre nous et s'est pris une baffe par sa mère. Bien fait pour lui, je n'aimai pas sa tête rousse....Quoi ? Ben non tu ne l'as pas vu, tu était plié et rangé dans ma besace.

Sous les conseils éclairés de Jen, je suis allé à la pêche et comme la plupart des chasseurs et je suis rentré bredouille, ce qui m'a fait une belle jambe, qu'au demeurant j'avais déjà fort jolie...

En taverne, point d'anglois, ce qui ne m'étonne pas du tout. Nous sommes dans le Sussex. Rien que le nom évocateur de cette province, indique l'activité principales des femmes angloises d'ici. Les hommes préfèrent donc se cloîtrer chez eux.

Passerons-nous un jour par Mangechath ? Pour ma part, pas besoin de connaître cette ville, dont la spécialité est la moule crue, parfumée à ce que l'on veut. Je la préfère au naturel ou arrosée de champagne
Les anglois la consomme soit au chocolat, soit à la menthe, soit au ketchup. Les anglois la servent sur une couche de pissenlit.

Sur le menu des tavernes de Mangechath on peut lire ceci " mussels served on a bed of dandelion ". Le pissenlit est donc pour eux une dent de lion....? Ils sont fous ces anglois.

Nous somme arrivés ce matin à Sevenoaks. J'ai vu par la fenêtre d'une taverne trois personnes, ce qui ne manqua pas de m'étonner à 6 heures du matin. Je suis entré, ayant prononcé l'habituel "hello"...personne ne m'a répondu. A croire qu'ils étaient tous endormis, ronds comme des queues de pelle.

Nous attendons les ordres de sa majesté Jenjitai pour connaître l'emploi du jour. Cette délicieuse chérie-chérie nous fait prendre le chemin des écoliers.
M'enfin, nous avons tout notre temps, du moment que nous sommes tous ensembles et que ma Khlode ne se fatigue pas trop en marchant, c'est le principal.
Ces derniers jours sa santé m'a quelque peu alerté. Elle avait des malaises et vomissait souvent. Nous avons mis ça sur l'état de la mer, du bolduc et du poisson. L'avenir nous dira si nous avons vu juste...
[/rp]
avatar
jenjitai
Admin

Messages : 502
Date d'inscription : 11/09/2009

Voir le profil de l'utilisateur http://domaine-de-creullet.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

default Re: Voyage entre amis , les cinqs patrouilleurs vont se faire voir ailleurs

Message par jenjitai le Sam 13 Nov - 10:55

[rp]
16 SEPTEMBRE

Salut toi ,

Bon voyage assez agréable, ma fille a dormit comme un bébé , suis je bête elle l'est , un loir quoi
J'ai bien dormit aussi , tout contre mon homme , bercée par le roulis

Au matin me suis baladée un peu sur le pont , puis je suis allée en taverne manger, du bolduc, pas mauvais mais cher le truc
Bon le raffiot avec l'air stable, puis à un moment ca commence a tanguer, je venais de manger
Humm... je sentait le truc arrivé , tu sais le truc qui te monte doucement de l'estomac à la bouche
Mais j'ai réussit à filer aux latrines pour vomir
Revenu en taverne , l'aut là l'idiot du village, me balance un seau d'eau entier sur moi, oui t'as bien entendu un seau
alors que j'avais pas vomit sur moi, mais t'imagines

Si demain je suis malade ce sera sa faute
Et puis franchement , lancer un seau d'eau sur une femme enceinte qui vomit , vous me l'a copierez celle là..
me demande si on faisait ça à son épouse chérie si il prendrait ça à la rigolade

Je vais me changer, je reviens tsé ce qu'il dit "ENCORE" mais je t'en foutrais moi , fallait qu'il me dise que je dérangais je serais pas revenue

Bon pas grave je suis son souffre douleur alors .. faut faire avec

Bon le soir on a vu le captain , super , nous etions tous en tav, les glissades se sont mutilpliees et vi sur le bateau aussi

Mon époux et moi sommes allés faire un tour sur le pont, il m'a pris dans ses bras et nous avons regardé le reflet de la lune sur l'eau , c'était très beau

Le regard se perd dans l’infini paysage
azuré dont la douceur caresse le visage

Le temps semble se figer face à l’immensité
d’un spectacle grandiose et démesuré

La peau porte la marque d’embruns
qui naissent d’un vilain crachin

Le clignement des yeux est incessant
Face à un émerveillement aussi grand

L’audition perçoit l’écho intense
Des vagues qui résonnent en puissance

Des rouleaux déferlent en emportant
vers la destination d’un rêve géant

L’évasion berce dans les courants
qui emportent à la dérive du temps

Face aux vents et aux marées irréductibles
le calme ramène une force de vie infaillible

Au soleil couchant les vagues cavalent
En se retirant dans une nuit estivale

Dans un profond repos les plages désertes
Sont dès l’aube assaillies des flots en alerte

Puis nous somme allés nous coucher main dans la main , retrouver notre fille

Bon la je suis un peu triste alors je vais te laisser, demain peut etre je serais plus éloquente

Resalut toi ,

Oui je sais j'ai tarder, t'as quequechose à dire ?

Tu vois le voyage ben cool comme diraient les anglois, on les voient pas beaucoup, sauf lundi ont pointé le bout d'leurs nez , bon difficile tsé j'comprenais pas grand chose

Mais alors j'vais dire mon mari le top, c'est qu'il est instruit c't homme là
Punaise ce que j'etais fière d'mon zamour

Bon j'ai vu temps en temps la jolie , la belle , la somptueuse Khlode enceinte jusqu'au yeux , elle dit qu'non mon oeil

Et mon Anti adorée, de temps en temps aussi

On fait un p'tit chemin à pince-pied, j'ai des nouvelles de captaine, lui alors le pauvre il a poursuivit son ch'min en raffiot, il est a Dover qui m'dit
Mais toujour pas d'autorisation de débarquer, va falloir encore forcé le passage, et le raffiot va encore prendre des coups

J'ai pas trop la pêche, des nouvelles de normandie des plus noires, ca va mal journal , elle a encore ete trahie, cette fois sais pas si elle va s'relever

Ma fille dort beaucoup , la charette sans doute, mais elle mange beaucoup aussi elle grossit beaucoup, dit tu trouves pas que ca fait beaucoup de beaucoup

Bon j'vais t'laisser là , on pars a Canteburry ce soir , Kholde et Mont sont déjà sur les routes, zont feu au culs ces deux là
on s'arreteras pas cette fois direct repartir à Dover, après on verra

Tu trouves bizarre ma facon d'parler ben alors quoi ... t'ai dit que j'etais po bien ca vient la surement

avatar
jenjitai
Admin

Messages : 502
Date d'inscription : 11/09/2009

Voir le profil de l'utilisateur http://domaine-de-creullet.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

default Re: Voyage entre amis , les cinqs patrouilleurs vont se faire voir ailleurs

Message par jenjitai le Sam 13 Nov - 11:01

Khlode a écrit:Vendredi 24 septembre, le matin... à Canterbury, Sussex

[rp]Ehhh beh ! ça faisait un moment hein... Je sais, je sais... bon, on peut pas tout faire hein.
Ahhhhh la terre anglaise comme dit mon Mont de mari adoré...
Oui et alors ? A part une tavernière adorable et un parfait crétin, je n'ai vu personne !!! Impossible d'essayer de dérouiller mon vieux vocabulaire, même pas eu l'occasion... bahhh tant pis.

Ce matin je profite du calme pour écrire un peu, je me suis installée dans une taverne.
Il y a un homme, mais comme il ouvre la bouche toutes les dix minutes j'ai le temps d'écrire !
Il me dit que c'est normal que ce soit calme, qu'il est deux heures du matin !!!
J'ai regardé rapidement dehors, non non... il fait grand jour... oups...
Je crois comprendre, il dort encore en fait ! Sacrés anglais.
Mon petit mari chéri a fini par arriver, je me suis bien amusée, il expliquait au sieur qu'il était en train de l'embrasser dans le cou... il va falloir que je lui donne quelques cours "particuliers"... hihi !
Ensuite nous avons fait quelques légers calins, ce n'est pas parce que l'on est à l'estranger qu'on doit se lâcher ! le sieur s'est gentiment écarté, tournant le dos, mais expliquant qu'il était possible qu'il entende... et qu'il trouve un plat suffisamment miroitant pour... euh... enfin voilà quoi...
Il a dû être déçu !
En tous cas, on a préféré sortir quand il nous a expliqué qu'il est un "Un vieil ermite vagabond effrayant ivre schizofrénique"... t'imagines !!

Finalement, on l'a laissé finir sa nuit tranquillement, préférant aller se promener main dans la main.
Ben... sinon, et bien, la campagne anglaise est magnifique, j'adore !
On a de la chance, il ne pleut pas tout le temps... !

Jen nous a dit ce qui se passe en Normandie, je suis bouleversée. Je pense à tous nos amis là-bas, en pleine tourmente, j'ai peur pour eux. Je vais demander à nos diacres préférés de prier pour eux, qu'Aristote les protège.

Aïe... pfffff... j'ai encore mal au ventre. Pourtant je fais attention hein !! je ne mange que de mon pain, comme ça je suis sûre... ici, je me méfie !
Ca fait plusieurs matins que je ne vomis plus... mais ne note aucun changement dans mon corps. Normalement, si je regarde Jen, je devrais avoir du mal à fermer ma robe, ma poitrine devrait déborder comme la sienne, non ?
Donc du coup, je doute... baaaah, on verra bien !

Bon, je vais te ranger, et puis regarde-toi un peu !!! nan mé dans quel état tu es !!! beuuuurk !!
je ne sais pas qui a les mains aussi sales que ça, pour laisser toutes ces traces de gras !!! rrrhhhaaaa c'est dégoûtant !!!
Allez, à plus tard, je vais me dégourdir un peu les jambes au bras de mon amour.[/rp]
avatar
jenjitai
Admin

Messages : 502
Date d'inscription : 11/09/2009

Voir le profil de l'utilisateur http://domaine-de-creullet.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

default Re: Voyage entre amis , les cinqs patrouilleurs vont se faire voir ailleurs

Message par jenjitai le Sam 13 Nov - 11:02

Klomontfuron a écrit:Samedi 25 septembre 1458

[rp]Ahhh! Enfin tu acceptes de t'ouvrir...mais qui t'avait collé les pages ainsi...attends, je renifle tes coins brunis... Oui ça y est je sais qui c'est. Elle pourrait se laver les mains après s'être grattée le...bon je ne vais pas dire autre chose que le fondement.

Quoi !...ben non je ne connais pas tous les arrières trains de tout le monde....m'enfin tu me prends pour qui ? Non mon vieux journal, j'ai reconnu la dame à l'odeur du poisson qui lui colle à la peau.
Non, je ne te dirais pas non plus qui c'est, ça ne se fait pas...et tous ceux qui vont te lire sauront qu'elle ne se lave pas les mains. Non, ce n'est pas le frère Rogue, il a toujours les mains très propres lui.

Hé! dis-moi, on ne va passer la journée sur tes impressions et tes questions, hein ! J'ai autre chose à dire mon vieux. Oui, mon vieux exactement. Tu as déjà quelques jours de vol et chacune de tes pages ne sentent pas bien bon.

J'en reviens au sujet du jour. Je commence à me tarter menu chez les anglois. Leur bière tiède, leur eau chaude, leur gelée verte et la façon qu'ils ont de parler à l'envers, ça me prend le moral.

Nous avons enfin vu un anglois sympathique hier matin. J'ai rejoins Khlode en taverne. Elle était en grande discussion avec un messire. Muni d'un boulier translator, je suis parvenu à dire bonjour en souriant.

Un exploit de ma part. Nous nous sommes enlacés, Khlode et moi, comme le font tous les couples français et cézigue est allé se mettre dans un coin, prétextant que nous ne le gênions pas le moins du monde. Tu parles...

La veille j'étais entré, téméraire, dans une taverne dans laquelle siégeait une dame au nom d'homme, Sado Mac Do.
Trop tard, je dû sortir mon boulier pour parvenir à lui sourire. Elle m'a dit « hello are you french » ?

Bon, ça commençait bien, j'avais compris. J'ai rapidement bougé mes boules pour trouver le mot "sourire" et j'ai donc exprimé un smile bien français.
Ce que je n'aurais jamais dû faire.
La dame a ouvert la bouche en grand, m'offrant la vison d'une dentition chevaline en guise de râteau à porridge. J'ai eu une pensée fugitive pour son use bancs à fonds de braies rapiécées.

Après quelques instants d'intense réflexion, elle crut bon de me dire « I beg your pardon, I'm a little sad »... J'ai compris, sans mes boules, qu'elle me demandait pardon d'être bègue et une petite sad.

Comme une andouille je lui ait répondu « Ah! you do not say my dear, no doubt very interesting. But you will excuse me I have to look for work ».

Je devais tenir mon boulier à l'envers et il m'a fait dire n'importe quoi, puisque la dame me donna une nouvelle fois la vision de ses ratiches.
Elle me répondit une phrase bien à elle, donc également tordue, dans la langue du chat qui expire.
Voyant mon désarroi elle me fit signe de lui prêter le boulier. Je la regardai tripoter mes boules avec frénésie, les dents à l'air et un brin d'avoine en guise de cure dent.

Elle me rendit ma machine et je lus ceci « I need to plow, too, have a large bushy urfaces not been cultivated for two months. My husband is in care. It is ass jate following an unwanted pass under a cart. You can come to me for this job » .

Je retournais rapidement le boulier pour lire la traduction. J'ai éclaté de rire, ce qui sembla la mettre dans une joie folle. Je m'en sortis par une pirouette en lui répondant
« Oh I understand your intentions, I'll tell a friend who knows better than I perform this function ».

Je pris donc congé de la lady (j'allais dire l'enlaidie) en ne lui baisant que la main...qui sentait l'excommunication par con tu masses.

En m'efforçant de sourire, je sortis en courant rejoindre ma douce Khlode qui prenait un bain de soleil sous une pluie battante. Elle sourit normalement en me voyant arriver et cru bon de me dire. « Tu étais encore à boire de la bière...comme à Rouen et que fais-tu maintenant ?

Je levais alors les yeux au ciel, maugréant après ce ciel éternellement pluvieux. Je lui répondit sans réfléchir «tu le vois bien, je me rince l'oeil mon amour ».
[/rp]
[hrp]Pour ceux qui n'auraient pas de boulier, utilisez celui de google ou un autre, je m'en fiche pas mal[/hrp]
avatar
jenjitai
Admin

Messages : 502
Date d'inscription : 11/09/2009

Voir le profil de l'utilisateur http://domaine-de-creullet.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

default Re: Voyage entre amis , les cinqs patrouilleurs vont se faire voir ailleurs

Message par jenjitai le Sam 13 Nov - 11:03


Mazette ce que tu pues, me demande vraiment d'ou te viens cette odeur de poisson , enfin cherchons point trop

NON pas de moi dis je ... me lave je les mains souvent

Tu me trouves ce jourd'hui guillerette, nous avons passé une soirée des plus sympathique en taverne, elle était pleine te dirais je, pleine de quoi tu me diras ? ben d'anglois

tu sais quoi pleine te dis je ... incredible non ..

Bon j'ai essayé de parler leur langue, un peu j'ai réussit , beaucoup me suis plantée, une vache espagnole te dis je ..

finalement une jolie et charmante personne me parle espagnol, la te diraiS me suis débrouillée un peu mieux

Anti entre dans la taverne et un zig me dit , qu'il est charmé en langue des fabriquants de castagnettes hein, qu'il voudrait venir en france pour "me" "la" je cale

Je lui reponds toujours en langue castagnettes, oui en effet elle est merveilleuse et célibataire , oui ce sera un plaisir de vous accueillir en France

Passe un moment de discut mi english mi espagnol, on se fait des courbettes, des compliments des etc..

Au bout d'un moment mon cher époux me chuchote
Le monsieur là , dit qu'il est sous le charme et veut venir te voir en France
Comment , comment dis je , de moi parle t il ? mais enfin dis je , croyais que d'Anti parlait ce zig
dit lui donc que tu es mon husband dis je , seulement à toi suis je ... non mais pensais je ... pourquoi l'a t il pas fait
Il me sourit mon bien aimé et lui dit enfin que nous étions mariés pour le meilleur comme pour le pire , ben te dirais hein pour le moment c'est pas le pire

Silence plus personne ne parlait , mais au bout d'un moment
Chance dit il à l'époux non éconduit, vous avez de la chance d'avoir une femme comme elle
Fière suis je , mon époux aussi vous dis je ..

On poursuit notre chemin, direction Canterburry, on a mis du temps à arriver, les routes fut pleines d'eau la charette s'embourbait, khlo a pas vomit tiens moi non plus

Bon ce soir sus au raffiot, les zouaves ont embarque
Heu, pas trop de dégeulit hein, moi j'me la sens pas d'supporter encore vos odeurs

Journal, encore de sérieuse surprise te dis je ....[/i][/rp]
avatar
jenjitai
Admin

Messages : 502
Date d'inscription : 11/09/2009

Voir le profil de l'utilisateur http://domaine-de-creullet.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

default Re: Voyage entre amis , les cinqs patrouilleurs vont se faire voir ailleurs

Message par jenjitai le Sam 13 Nov - 11:04

[quote="Ladydiane"]elle prenait l'air mélancoliquement sur le pont pendant que les jumeaux dormaient paisiblement, c'est ainsi que son regard fut attiré par un objet un peu crasseux, elle s'en approcha, hésita a le toucher, puis lui vint a l'esprit que cela devait etre le fameux journal de ses compagnons de voyage, le pris et l'ouvrit, et se laissa aller a sa plume a son tour.

tiens te voilà toi le journal, je ne croyais pas un jour te trouver, et encore moins dans un tel état, tu pourrais prendre soin de toi un peu plus tout de même, et faire gaffe ou tu atterris, mais bon puisque je t'ai autant épancher ma verve, mais par ou commencer..tu sait toi...


houla vla que je divague, me vla a causer à un bouquin, je dois être encore plus atteinte que je ne le croyais..
elle éclata de rire puis repris l'écriture.

bon bref...tu sais je n'en croyais pas mes yeux quand j'ai croisé ma filleule, son mari, sa fille, et leurs amis, sur Dieppe, et encore moins quand j'ai pris la décision de les suivre, mais bon mon grand, ma vie n'avait plus de sens, avec un mari absent depuis des lustres, réfugié sur son bateau, sa lizie, sa maitresse si je puis dire ainsi, je préférais franchement que cela soit une véritable femme parfois, au moins, même si cela aurai fait mal aussi, j'aurais compris son engouement...je pense aussi que la perte de nos fils ainés n'y est pas pour rien...et qu'il a voulu se réfugier là au lieu de renforcer les liens pour nos deux autres enfants, bref c'est ainsi.

donc pour en revenir à mon départ, comme toujours sur un coup de tête, que je ne regrette pas, vla que quelques bagages, juste le nécessaire hein,tu connais les femmes quoi, ont été fait, les jumeaux, apprêtés pour la circonstances, et zou direction l'Artois pour embarquer sur un de ses maudits rafiot que je déteste tant, ben normal, non.

la dur la traversée, les roulis qui font mal au cœur, Maelyss, était blanche comme un linge, pas qu'elle d'ailleurs, je peux dire que les femmes aussi, a croire que c'est typiquement féminin ce truc.

après moultes attentes a quai sur les côtes angloises, pas pressé eux pour autorisé a débarqué je te jure, puis j'avais hâte, car la c'est pas le roulis qui me rendait malade mais cette nourriture infâme, mais chutt faut pas le dire, mais il est pas très bon cuistot le capitaine, un homme quoi, c'est plus que dégueu..et pas donné en plus, je sais pas ce qu'il met dedans, , et je veux pas savoir, sinon je vais jeûner au retour, mais bizarrement Benoit adore ça, je comprend pas, mais bon encore un truc masculin ça, surement.

puis nous voilà enfin en train de fouler le sol anglois, les villes sont bizarres a vrai dire, mais les campagnes sont magnifiques, puis tu sais quoi, ils sont vraiment fous, ils ne savent pas conduire, ils mènent leurs charrettes à gauche, ils sont dingues je te dit, plus d'une fois on a failli se faire écraser, du grand n'importe quoi eux.
par contre leurs pub, sont bien, même si on y a pas trop croiser de leurs congénères, a croire qu'ils n'aiment pas se divertir, mais dit moi pourquoi faire de tels endroits si c'est pas pour s'en servir, je les comprendrait jamais, te jure.

bref pendant qu'on se balade ben j'ai appris les histoires en Normandie, et oui ça même réussi a nous revenir jusqu'ici de l'autre coté de la mer, décidément, ça nous lâchera jamais...ben je vais te dire un secret, une fois retraversé ben je rentre pas, je m'installe ailleurs, je lâche tout la bas..le bonhomme, la maison...la Normandie...je veux plus en entendre parler..tu le garde pour toi hein...personne ne le sais...tu me le promet...s'te plait.....houla me vla maintenant a faire de toi un confident, de mieux en mieux, mais bon tu en est un aussi quelque part...

bon ben la dessus je te laisse tranquille et advienne s'qui pourra pour le reste, merci a toi d'avoir pris le temps de m'écouter...non je t'embrasse pas tu es....euh...comment dire... trop répugnant...


elle sourit tout en le reposant là ou elle l'avait trouvé, puis retourna vers ses enfants.[/quote
avatar
jenjitai
Admin

Messages : 502
Date d'inscription : 11/09/2009

Voir le profil de l'utilisateur http://domaine-de-creullet.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

default Re: Voyage entre amis , les cinqs patrouilleurs vont se faire voir ailleurs

Message par jenjitai le Sam 13 Nov - 11:04

Klomontfuron a écrit:25 septembre 1458
23 h 15 d'après mon sablier suisse

[rp] Ne parvenant pas à dormir pour cause de vents qui lui étaient très personnels, il laissa son épouse dormir comme une grosse loutre chloroformée. Parvenu sur le pont, il trébucha sur le fameux journal qui avait changé de place... il le prit délicatement.

Il savait que tout le groupe était à bord. Pas besoin de vérifier leur présence. En passant devant les portes des cabines, il avait compté sur ses doigts le nombre de ronflements et n'en avait entendu que deux.

Passant devant l'une des portes, il entendit des gémissements significatifs ne pouvant provenir que de Jen se laissant aller aux élans de son époux fougueux.

Il souriait, sachant que sa femme allait le réveiller dès potronminet pour lui réclamer des câlins...

Il se plaça à l'entrée du mess sous l'un des falots et ouvrit le journal du groupe. Si ce fichu journal avait changé de place, c'est que quelqu'un avait écrit après lui. Effectivement, Jen expliquait qu'elle s'était faite draguer en taverne. Ce qui ne lui sembla pas anormal du tout, compte tenu de son comportement en taverne. Heureusement que Rogue veillait au grain. Bien présent et tendre envers son épouse.

Après cette édifiante lecture, il vit avec bonheur que Ladydiane était venue elle aussi, fourrer son nez, fort joli au demeurant, dans ce torchon puant. Quel courage a cette femme délicate. Il lu donc cette prose et sourit étonné que cette Ladydiane ne connaisse pas l'origine de la conduite à gauche des anglois.

A ce moment précis, il entendit un bruit de pas provenant de l'escalier à sa droite. Il tourna la tête vers l'escalier et vit que c'était le capitaine Yoshilas. En l'apercevant Yoshilas surpris, lâcha une caisse...

Un bruit de bouteilles cassées fut suivi d'un nombre de jurons ne figurants pas dans les manuels maritime, ou alors en tout petit...


Mais que faites-vous ici par saint Gapour.
Ne connaissant le fameux Gapour, il lui répondit je lis notre journal de voyage et je m'apprête à y répondre mon cher Yoshilas. Puis-je vous aidez à ramasser ces débris ?

Yoshilas s'y opposa fermement, prétendant que les poissons aimaient les verres, même s'ils n'étaient pas de terre.

Tiens, tu lis tes ratures Mont ? Viens donc dans le mess, tu y seras bien mieux qu'ici et à l'abri des vents.
Antigone venait de pointer son nez de tribun et l'invitait à se réfugier au mess...en effet les vents tripotant ses narines ne proviennent pas tous de la mer de....il ne trouvait plus le nom de quelle mer.

Oui dame Ladydiane, les anglois ne font rien comme tout le monde. Ils conduisent en sens interdit. Ils mesurent en inchs, en foots en yards et en miles. Ils pèsent en grains et en onces et boivent en gallons, ils parlent en mâchant un navet trop chaud qu’ils ont des difficultés à avaler, mais je suis certain qu’ils flatulent (*) comme nous.
Ce qui avec leurs femmes et le Bordeaux sont sans doute les seuls points communs agréables découverts à ce jour.
[/rp]

[hrp](*) Ne cherchez pas le verbe flatuler, je viens de l'inventer juste pour rire.
avatar
jenjitai
Admin

Messages : 502
Date d'inscription : 11/09/2009

Voir le profil de l'utilisateur http://domaine-de-creullet.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

default Re: Voyage entre amis , les cinqs patrouilleurs vont se faire voir ailleurs

Message par jenjitai le Sam 13 Nov - 11:04

Antigone a écrit:Dimanche 26 septembre, sur le bateau Nikzesi, en instance de départ pour Calais

Ah te revoilà, journal de ... bord ! Tu avais filé à l'anglaise ou quoi ??? Pas moyen de te mettre la main dessus pendant notre périple en terre anglaise !!!

Cette semaine, nous avons donc visité plusieurs villages anglais.
Tout d'abord, ce fut celui de Hastings. J'étais toute excitée de m'y rendre après avoir jadis étudié la tapisserie de Bayeux.
Mais, sur place, point d'Anglais !!! Il faut croire qu'ils ne se sont pas encore remis de l'invasion normande par Guillaume le Conquérant lors de cette célèbre bataille, dite de Hastings !!!


Puis, nous entrâmes dans la cité de Sevenoaks. Et là, il y avait des âmes plus ou moins errantes en taverne. Nous nous retrouvâmes donc en compagnie d'habitants anglais.
Je balbutiais alors de temps en temps quelques mots ou phrases de chez eux ... Hello ! My name's Antigone ! I am a french woman in England !, etc.. Et parfois, c'était eux qui tentaient de s'exprimer dans notre patois.
Qu'est-ce qu'on rigolait !!! Ces échanges avaient tout l'air de jeux de langue. En tout cas, moi, je ne souhaitais pas leur donner ma langue. Au contraire, je la leur tirais !!! Hihi !!!


Le 22 septembre,je pousse le bouchon encore plus loin en ayant le culot de travailler chez un villageois de Sevenoaks, prénommé Morrandir. Les métiers sont les mêmes que chez nous et donc pas besoin de longues explications. C'était plus terre à terre, si je puis m'exprimer ainsi !

Entre chaque village, on empruntait de beaux sentiers, tout en chantant " On the road again, again ..." Ca nous donnait du baume au coeur et nous étions tous heureux !

Puis, notre troupe de rendit à Canterbury, célèbre pour sa cathédrale. De quoi mettre en émoi, Jen et Rogue, serviteurs d'Aristote.
En parlant de Rogue, ses talents de traducteur s'affirment.
Jen me fait croire qu'on me drague, alors qu'en fait c'est pour elle. C'est que je surveille mes arrières. Il ne faudrait pas prendre des vessies pour des lanternes quand-même !!! Non, mais ! Hein!!!


Mont se méfie des Anglais, il a peur qu'ils lui prennent sa femme, Khlo.
Alors, il leur baragouine des histoires à dormir debout du style "My tailor is rich" et les endort franchement en manipulant ... son boulier !


Hier, nous sommes arrivés à Dover, pour reprendre le bateau. Jen, lors de son briefing quotidien en taverne, nous a rappelés à l'ordre : "Surtout, suivez bien mes conseils, sinon ..."

Je pensais donc être aujourd'hui menée en bateau au sens propre et traverser la mer avec mes amis pour regagner les terres françaises et je découvris de si bon matin que la passerelle était encore reliée au quai.
Je ne comprenais plus rien ...
C'est alors que j'appris que Mont avait débarqué !!! La terre en glaise, comme il le dit si bien, devait déjà sûrement lui manquer, riais-je.
A moins qu'il voulut traverser la Manche à la nage en quête d'exploit ???
avatar
jenjitai
Admin

Messages : 502
Date d'inscription : 11/09/2009

Voir le profil de l'utilisateur http://domaine-de-creullet.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

default Re: Voyage entre amis , les cinqs patrouilleurs vont se faire voir ailleurs

Message par jenjitai le Sam 13 Nov - 11:05

[rp]La toi faut que je te parle , je viens donc dérechef et ce sans perdre de temps
Tu sais ton proprio, il ecoute rien du tout, tu sais quoi, ben hier il c'est pris la passerelle en pleine tronche
J'ai dit ON FAIT RIEN SANS MES INSTRUCTIONS
Bien sur le zig , l'a voulut faire à sa guise , et monsieur à débarqué
Tsé quoi , on n'etait même pas partit
Lui la l'andouille sans meme refléchir, tsé les hommes quand il s'agit de réfléchir ben dur dur
Alors il débarque et bang, la passerelle se referme , et ban en pleine tronche
J'aimerais voir la tête qui l'a la ... t'en penses quoi? a vi c'est vrai tu peux meme pas repondre
Le plus ex tra or di nai re, c'est que c'est ma faute qu'il dit ...
Tu parles ben son souffre douleur c'est moi ...
En attendant j'ai bien rit , et il est quitte pour quelques bleus dans sa tronche
WOUAH... trop bon
La prochaine fois il ecoutera me zig, le chef
Et on dit "chef oui chef" pigé et on fait rien sans MES instructions d'abord non mais dis je ... un point c'est tout
[/rp]
avatar
jenjitai
Admin

Messages : 502
Date d'inscription : 11/09/2009

Voir le profil de l'utilisateur http://domaine-de-creullet.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

default Re: Voyage entre amis , les cinqs patrouilleurs vont se faire voir ailleurs

Message par jenjitai le Sam 13 Nov - 11:05

quote="Klomontfuron"]lundi 27 septembre 1458

[rp] Il cherche le journal partout se demandant qui a bien pu s'en servir en dernier...les femmes et le rangement ça fait deux. Hier soir il était sur le pont, il avait presque shooté dedans. Il fini par le trouver dans le mess à côté d'un restant de bolduc mâchouillé.

Ah! Te voilà toi...beurk...toutes les pages écrites sont écornées et alors cette odeur...doux Christos. Bon ça ne te dérange pas si je te grattouille un peu de ma plume, hein ?
Déjà il faut que je lise ce qui précède...oui ce qui suit ce que j'ai écrit hier soir...Quoi tu ne me comprends pas...pas grave, je me comprends et c'est le principal.


Il prend l'avant dernière page et s'aperçoit que la mère Anti machin est venue...Elle devrait s'appeler Antimouches parce que dit donc tu les attires mon ami. Pourtant nous ne sommes pas sur un bateau mouche...!

Il s'instruit en parcourant la prose de la mère Antigomme, sourit non pas par politesse comme pourraient le penser certaines, qu'il ne nommera pas, bien qu'il ait les noms. Elle écrit bien l'antique Anti.
Les pleins et les déliés sont parfaits, pas une tâche, en dehors du gras qui ne provient sûrement pas de ses doigt, puisqu'elle se les essuie sur sa robe, ou celles de ses voisines.
Elle parle de bouchon, de culot et de jeux de langues...ben didon !
On va tout savoir sur l'art de séduction d'Antigone. Un bouchon, un culot et la langue. Et elle prétend que j'ai peur des anglois....Euhhh oui et non, en fait, je me méfie surtout de ce qu'ils mangent et boivent.
Quant à ceux qui dorment en taverne, normal aussi ils sont encore sous le règne des Tudors.

Il tourne la page et voilà que notre tribune officielle en remet une couche, gna gna gna
« et surtout suivez bien mes conseils » lui avait dit Jenjitai.

A moi elle m'avait dit
« surtout tu m'écoutes hein! Sinon je te mords » ...comment ne pas entendre sa voix mélodieuse de six rennes attelés tirants un traineau lourdement chargé.

C'est en parlant du loup qu'il arrive. Voici son excellente excellence Jenjitai qui épanche son venin. Elle se sert du journal de voyage pour y étaler ses coquilles fielleuses à mon sujet.

« Je t'ai dit on ne fait rien sans mes instructions »
ben oui et la première instruction qu'elle me dit ce matin « As-tu vu que la passerelle était baissée ? »

Évidemment je n'avais rien vu du tout. je sortais de ma cabine, ayant laissé mon épouse se reposer encore un peu. Je remonte rapidement sur le pont tout heureux de poser les pieds sur le sol français.
je veux franchir comme une andouille la fameuse passerelle imaginée comme baissée par Jenjitai...le soleil levant m'aveugle...et PAFFFF, je me mange une passerelle non pas abaissée, mais bien verticale.

Le capitaine Yamamotokypetoku n'avait rien baissé du tout...la preuve

Je retournai dans le mess bien décidé à dire à son excellence Jenjitai qu'elle prenait ses rêves pour la réalité. Sacré bonne femme, toujours prête à jouer avec mes nerfs. J'en était quitte pour des bleus sur le visage et le nez couleur de fraise mure. Khlode m'a soigné avec ce qu'elle avait sous la main, c'est-à-dire rien du tout en dehors de quelques baisers réconfortants.

Nous nous rendîmes au mess pour le brifigne du morningue et je dégustais encore, mais cette fois-ci par les oreilles, de remontrances telles que,
« tu es un Monticule de bêtises, un Montgole fier... tous les monts répertoriés par la cheftaine y passèrent. Je n'avais pas besoin de cornet acoustique pour entendre la longue liste récitée.

Une fois la mère calmée, nous eûmes droit aux recommandations à venir, même Khlode qui n'y était pour rien, s'en prit plein les oreilles...
"Alors on m'écoute...on m'obéit...on attend mes ordres...on me demande la permission...et on me dit Oui Chef, Bien chef sinon je vous mords tous... »

La traversée fut rapide, les vents, y compris ceux de Jen, nous étaient favorables. Le soir nouveau brifinge au mess. Jen riait en voyant ma tête, Rogue toujours aussi courtois fit mine de ne rien voir et le capitaine m'enseigna la fabrication du fameux bolduc pendant que Jen me donnait une fiole d'huile de sa composition qui, selon elle, devait soigner aussi bien mes fesses que mon nez ?

En effet, je venais de faire la plus longue glissade de ma carrière d'homme des tavernes. Heureusement que j'avais pris des notes pendant cette longue soirée, entrecoupée des ronflements un temps pestifs de Jen récupérant sans doute des siestes corsées que Rogue lui faisait subir.

Alors le bolduc n'est pas un bol pour duc, mais bien un étouffe Aristotélicien parfumé. J'ose vous en communiquer la recette du capitaine. Vous prenez une tranche de pain bien molle, vous étalez du maïs dessus, vous roulez le pain pour bien enrober le maïs et vous confiez le rouleau ainsi obtenu à un marin bien en sueur qui se sèche les aisselles avec. Ce qui lui donne ce parfum très spécial qui en a fait vomir plus d'une.

Je montais sur le pont, méfiant cette fois-ci et constatais que la passerelle était bien baissée. Mais je ne m'en approchais point...j'attendais les ordres de la cheftaine qui était entrée dedans (les ordres).
[/rp][/quote]
avatar
jenjitai
Admin

Messages : 502
Date d'inscription : 11/09/2009

Voir le profil de l'utilisateur http://domaine-de-creullet.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

default Re: Voyage entre amis , les cinqs patrouilleurs vont se faire voir ailleurs

Message par jenjitai le Sam 13 Nov - 11:06

Klomontfuron a écrit:mardi 28 septembre 1458

[rp]Il était dans une taverne vide de Calais. Pour en trouver une vide ici pas de problème, vous entrez dans n'importe laquelle. Il était assis assez confortablement et ouvrit la fermeture éclair de sa besace.
Ça s'est mis à remuer sec dans la besace


Ben quoi, tu devrais être content que je te fasse prendre l'air, déjà que tu chlingues genre bolduc régurgité...aller explique-moi ce qui t'arrive...tu dis quoi ? y a pas de fermeture éclair en 1458 ? Ben si mon vieux, ma besace est une marque Tonnerre, j'y peux rien moi. Bon maintenant tu me laisses écrire, j'ai des choses importantes à dire. Et d'abord tu devrais être content que je ne t'ai pas oublié hier soir dans le mess de Sapètoku, tu aurais fini dans les guogues du rafiot.

A court d'argument, il ouvrit ce que tout le monde appelle un journal. Cette sorte de mille feuilles pas ragoutant aux traces de plus en plus douteuses d'un jour à l'autre. Il s'appliqua à écrire tout de même...

Hier soir la cheftaine avait dit
Personne ne bouge sans ma permission...On m'écoute et surtout toi Mont, tête de lard. Tu ne débarques pas sans mon autorisation...compris ? il avait haussé les épaule, faisant croire qu'il s'attendait au pire.

Ils avaient tous écouté et étaient allé se coucher, lui avec sa femme et les autres dans n'importe quel ordre. Comme ils sont tous concupiscents, quoi que dis-tu ? Ben non en un seul mot...oh! arrête..ben non je ne vais pas le séparer en trois. Oui ce serait plus drôle, mais bon. T'es comme tes feuilles toi tu as l'esprit mal tourné.

Bon je reprends, de toute façon dans le noir...on n'y voit que du feu. Tiens c'est bizarre ce que je dis là. Bon pas grave, je ne peux plus l'enlever, je ne suis pas l'amère Antigomme.

Je vais te dire, les ordres on les attend encore et non seulement on les attend, mais au petit matin, on s'est tous fait viré du bateau à coups de pieds aux fesses comme des mal propres.

Nous avons été virés les premiers avec ma reine Khlode sucrée. Pas le temps de se frotter les fesses que nous étions pliés en deux en voyant son altesse Jenjitai dévaler la passerelle le ventre en avant, les épaules en arrière comme si une furieuse envie de pisser la précédait. Ils s'étaient mis à trois pour la propulser hors du rafiot.

Les autres ont suivi par le même procédé diplomatique. Tous le monde se frottait l'arrière train. Ben oui, la Lady aussi...non j'ai pas dit la laide i, la Lady et les autres aussi. L'Antimoine dans le paquet oui.
Y a que le frère Rogue qu'ils n'ont pas touché. Sans doute parce qu'il avait dit la veille à Yam à moto
mais je le trouve délicieux votre bolduc capitaine Après quoi on est tous restés sur le quai à attendre les ordres.
Ben oui on devait obéir, même Rogue. On attendait qui ? Ben la chef...la Jen, mais y avait plus de chef. Dans son élan, elle avait pris le périphérique calaisien, tu sais celui qui passe par... oui tu t'en fiches, moi aussi alors. On s'est tous débrouillés sans ordre et en désordre.

J'ai retrouvé Jenjitai ce soir en taverne. Elle était essoufflée, ne me répondant que quand elle en avait envie. Je vais l'appeler dame "Multitâches". Non je ne parle pas de celles de sa robe, ce sont d'autres taches. Des secrètes quoi. Je pense que nous allons nous refaire une santé en trois jours de quoi acheter du pain pour le chemin.

Si on a des écus ? Oui, mais c'est la chef qui a tout dans son coffre et elle veut plus les rendre. Hein...c'est une quoi ? Mais non pas elle, nous l'aimons tous.

Ah! j'oubliais, une mésange de Deidamie qui m'apprend le poutrage de son époux Charpente. Elle dit vouloir soigner son mari elle-même. Elle devrait le confier à la médicastre de Fécamp, réputée pour ses raccommodages en dents de scie. Une spécialité bien à elle, provenant plus de son délire homme très mince, que de son attirance artistique pour la dentelle.
[/rp]
avatar
jenjitai
Admin

Messages : 502
Date d'inscription : 11/09/2009

Voir le profil de l'utilisateur http://domaine-de-creullet.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

default Re: Voyage entre amis , les cinqs patrouilleurs vont se faire voir ailleurs

Message par jenjitai le Sam 13 Nov - 11:07

[rp]Bon j'te lis avant pour voir si Montronron n'a pas dit d'bêtises
Ha , mince oui le Charpente, je me marre oui et bien oui , tu vois encore un homme qui écoute pas
On a beau leur dire

"Fait pas ci
fait pas ca
mets toi une laine sinon tu vas prendre froid
enleve ton doigt"

Pire que de mômes, même les enfants ils écoutent mieux pour te dire

"Passerelle baissée,enfin arrivé, on descend et on travaille
plus vite ,plus vite ,une deux ,une deux"


L'a beau dire que j'ai pas dit, mais j'ai dit, mais il a dit que j'ai pas dit
tu vois ce que je dis

Ah mon journal, heu son journal, me demande dans quel étât tu va arriver, une fois arrivé, si on arrive

De violent combat à Rouen, Aegidius à prit le pouvoir, oui ben quoi je l'ai lu dans ton homologue , journal de sais plus quoi
Le maine pas mieux ca bouge
Dit heureusement qu'on est plus là pour voir ça

On passera quelques jours à Calais, j'espère y voir ma marraine

La je n'ai qu'un regret vois tu, c'est que mon mari ne viennne pas y coucher lui aussi les mots pour exprimer les maux
mais bon il s'occupe tellement de Tiphaine, de me choyer , me dorloter
m'épauler qu'le pauvre il a pas le temps on peux pas tout avoir pas vrai ?

J'ai plu vu Kholde du moins trop peu, elle me manque, je vois Anticaouioui
Montronron la je dit pas toujours dans me pâtes .. a attendre mes ordres
Tsé je crois qu'il aime ça mon filliot
j'vois aussi souvent ma didi d'amour, ben elle pareil toujours pas mont et par vaut
non pas par MONTRONRON, mont ... montagne tu saisis
Quand à mon époux réglé comme un horloge (ca existait ca les horloges ? bon on s'en fou)
je disais donc régler comme une horloge tous le jours il y va des son amour

J'attends que ma marraine Crysline vienne me saluer en taverne , douanière d'Artois, ben vi et alors , j'ai dejà dit , j'ai pas d'ennemi
quoi que à revoir

Je file tu m'a assez fatiguée à la revoyure journal puant le poisson, ou la femme qui s'est pas lavée
[/rp
avatar
jenjitai
Admin

Messages : 502
Date d'inscription : 11/09/2009

Voir le profil de l'utilisateur http://domaine-de-creullet.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

default Re: Voyage entre amis , les cinqs patrouilleurs vont se faire voir ailleurs

Message par jenjitai le Sam 13 Nov - 11:07

Khlode a écrit:Mercredi 19 septembre 1458. Calais.

[rp]
Je rangeais les affaires de mon homme quand je suis tombée sur un truc peu ragoûtant, que j'ai dû prendre du bout des doigts... tu vois de quoi je parle ? oui oui, je sais que tu sais. Oui oui, toi ! Journal, tu parles ! torchon oui !
Beurk beurk beurk ! de plus en plus dégoûtant.
Non seulement il faut se laver les mains avant d'écrire mais il faut se les laver surtout APRES !! nan mais quelle horreur... qui t'a mis dans un état pareil ??
Je sais que c'est pas mon mari, il a les mains toujours propres, et qui sentent bon, je suis bien placée pour le savoir !
Moi ? moi ?!?!?!? nan mais tu rigoles ! regarde !! ah, tu vois, tout propre.
Bon, ben reste les autres dames... je ne juge personne.
Mais quand même.

Bon, ben ça fait bien longtemps que j'ai pas écrit moi. Pas le temps, je peux pas tout faire non plus hein !

Je ne vais pas revenir sur l'épisode épique où Jen est venue en furie dans ma cabine en hurlant "ton mari n'est pas à bord du bateauuuuu !!!" j'ai cru mourir de peur moi !
Le reste, tu le connais déjà...
Dis, tu nous as vus, tous, au garde-à-vous devant la Grande Dame, la colonnelle ? hihi... elle adore ça je crois, faire sa chef !
Mon pauvre mari, il ne savait plus où se mettre. Normal en même temps, quelle idée il a eue !
Je sais bien qu'il y avait du brouillard, mais quand même ! descendre du bateau alors qu'on n'était pas encore partis... tsssss...
Faut'y que j'l'aime !!

En tous cas, après avoir vérifié avec Jen qu'il avait bien toutes ses dents et rien de cassé, on a regardé les falaises de Dover s'éloigner... enfin c'est nous qui... bon, bref.
Et deux petits jours après, hop ! déjà arrivés !! incroyable !
On a mis beaucoup moins de temps à traverser dans ce sens ! Ben c'est normal aussi, ça descend.
Hein ? ben si, regarde, ça descend, dans ce sens-là ! ahhh, tu vois !

Alors on attendait sagement les ordres de la commandante au petit matin, et on s'est fait jeter du bateau, j'ai rien compris !! Bravo le tact hein, il a dû prendre des cours de délicatesse avec Jen le capitaine.

Donc Calais... heu.... ben... rien.
Ca résonne quand on parle un peu fort... c'est presque inquiétant, tu vois.
Bah on en profite, on se repose.
Aujourd'hui, on a vu une tavernière, très très gentille, elle a été surprise de voir du monde dans son auberge dis donc ! C'est te dire !

Mais bon, quand même, il y a deux choses importantes aujourd'hui.
Deux énormes nouvelles.
Ecoute et tiens-toi bien !
Oui, assied-toi si tu veux.

Depuis plusieurs jours, mon mari chéri me parlait de pigeons qu'il recevait, d'une dame, figure-toi, qu'il ne connaissait pas, ni moi... Elle lui parlait mon vieux, t'aurais vu ça... j'ai toujours de longues jambes fuselées, tout ça... j'ai commencé à voir rouge moi, tu imagines !
Et voilà qu'en plus ce matin il me laisse un petit mot et me dit comme ça, qu'il a rendez-vous avec elle !
Alors làààà... ni une ni deux, j'ai foncé. Je me la voyais déjà la galante, à plat ventre sur mes genoux, les fesses à l'air et moi le fouet à la main, à la corriger vertement. Non mais !

Et quand je suis arrivée, y avait Jen, Mont, et... une gamine, et tout le monde pleurait là-dedans... j'ai bien cru qu'elle l'avait déjà eue sa correction... ben non.
Le coup de massue de mon mari est arrivé très vite : tiens-toi bien, voilà comment il me l'a présentée, son expéditrice de pigeons :
Khlo, je te présente Anais-de-Montfuron.
Là, comme ça !!!
J'en suis tombée par terre.
Je tremblais de tous mes membres, je me suis sentie devenir livide.
Une autre Madame Montfuron... j'ai bien cru mourir encore une fois.
Jamais je n'aurais pu imaginer tout ce qui m'est passé par la tête. Comment mon mari m'aurait caché qu'il était déjà marié, et avec une gosse en plus !!!
Il m'a courru après dans la taverne, mais je ne voulais pas qu'il me touche.
Et puis j'ai fini par entendre le doux son de sa voix qui me rassurait, alors que je n'avais envie que de hurler, de la frapper, l'étriper... c'est ... sa soeur, figure-toi !!!
Oui oui, tu as bien entendu, sa soeur !
Enfin ça, c'est ce qu'ils croient tous les deux. Mmmfff à mon avis ça les arrange bien, mais bon, passons. J'attends encore les preuves moi.

En tous cas, c'est un sacré numéro celle-là ! quelle peste !! Elle veut venir avec nous...
Je lui ai souhaité la bienvenue et tout, j'ai été toute gentille, et tu sais quoi, elle m'a carrément agressée, me disant que j'étais une sale caboche ou un truc comme ça... j'en croyais pas mes oreilles !!
Oui bon d'accord, j'ai tapé sur la table, mais elle n'écoutait pas !!
Une petite gamine écervelée et capricieuse je lui ai dit, elle a pas aimé je crois, elle est partie par la fenêtre en nous hurlant : "à plus les vieux" !!! dis, tu le crois ça ???
Quand elle est partie, Mont et moi on s'est regardés, soufflés.
Mont a dit : "ben didon", ce qui dans sa bouche est énorme...

Donc on verra bien. Pour le reste des explications, tu les auras par mon petit mari d'amour je présume.
En tous cas, tu me connais, moi, curieuse comme je suis, je vais pas en rester là...
Bref.


Sinon, ben la deuxième nouvelle, et celle-là, c'est une vraie bonne nouvelle. Si si, je t'assure.
Parce que la première, j'attends de voir...

Cet après-midi, nous étions calmement tous les deux en taverne, mon ange d'amour et moi. Calmement j'ai dit !
Je lui ai pris la main et l'ai posée sur mon ventre.
...
Tu sais quoi, je crois bien que cette fois... je n'ose pas croire que ce soit ce maudit satané affreux dégoûtant bolduc qui fasse ça... mon petit ventre s'arrondit... siiii !!!
Tu vois, rien qu'en l'écrivant, j'ai le sourire aux lèvres, jusqu'aux oreilles même ! J'ai le coeur qui bat la chamade.
Je suis si heureuse, si tu savais ! Et Mont aussi, on en aurait pleuré tous les deux, tellement on est heureux.

Je voudrais tellement pouvoir aller l'annoncer à nos amis...
Jen le sait déjà enfin du moins elle le suppose, mais quand elle a une idée en tête elle... elle croit toujours qu'elle sait tout, c'est d'un pénible !!
Mais bon, je l'adore tellement... je sais qu'elle sera là pour m'épauler et me conseiller.
Anti aussi sera si contente !
Et une que j'aimerais tellement avoir près de moi, c'est ma Deid, elle me manque tant... J'ai appris aussi pour mon parrain Charpe, j'en suis tellement triste. Mais il va être entre de bonnes mains, je ne suis pas inquiète pour lui.
Ah et j'ai eu des nouvelles de ma Sagesse aussi ! Notre filleule et son Anges vont partir en voyage eux aussi... Je suis très triste de penser qu'on ne les reverra sans doute pas avant... oooouuuh très très longtemps, mais je suis heureuse pour eux pour leur nouvelle vie, je leur ai souhaité beaucoup de bonheur et énormément d'amour, comme nous quoi !


En tous cas, cette fois je pense que c'est sûr, nous allons avoir un bébé !!!!

Je ne sais pas trop quand, je suis bien incapable de dire depuis quand je... heu.. on... enfin, tu vois quoi. Mais bon, après Jen en tous cas, parce qu'elle, ça se voit bien... Du moins j'espère bien que c'est ça qu'elle a...

Enfin voilà, les émotions du jour... je pense que je vais bien dormir cette nuit !

Bon, allez, je vais aller me laver les mains, parce que là, vraiment, ça empeste, ce mélange affreux d'odeurs de... beurk ! on dirait du ... du poisson... nan, du poisson pourri... ha, du vomi de poisson pourri... non, je préfère ne pas savoir.
Allez hop ! dans le coffre !!
[/rp]
avatar
jenjitai
Admin

Messages : 502
Date d'inscription : 11/09/2009

Voir le profil de l'utilisateur http://domaine-de-creullet.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

default Re: Voyage entre amis , les cinqs patrouilleurs vont se faire voir ailleurs

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum